Riner champ France 2014
Teddy Riner lors des championnats de France 2014 | JULIEN CROSNIER / DPPI MEDIA

Riner : "On veut me voir perdre"

Publié le , modifié le

"On veut me voir perdre": le champion olympique et septuple champion du monde Teddy Riner n'a pas pris à la légère les Championnats de France de judo où il s'est imposé face à Cyrille Maret, qui a livré un gros combat, dimanche à Villebon-sur-Yvette.

Q: comment s'est passée cette finale contre votre vieux compère Cyrille  Maret ?
R: "Avec Cyrille, on se connaît depuis des années, on a l'habitude de se  prendre aux entraînements. Cyrille connaît les points où il faut appuyer.  Essayer de truquer le match sans se faire voir, ça c'est du Cyrille. J'ai  attendu le bon moment. Je savais que Cyrille allait lancer la machine et  attaquer dès le départ. Mais je le connais mon Cyrille, tout doucement ça  descend dans le rythme. A la fin, il a voulu faire rire mais ça n'a pas marché.  Mais Teddy ici et Teddy entraîné pour un championnat du monde, c'est différent.  Le match aurait déjà été plié. Je vois que j'ai du mal à être rapide, à me  déplacer. Je suis en train de faire mes réglages, je suis en pleine reprise".

Q: pourquoi vous êtes vous isolé tout au long de la journée ?
R: "Je connais trop ces journées-là où le public veut des autographes, des  photos. Je ne voulais pas m'éparpiller et me fatiguer avec ça. C'est toujours  particulier. Et puis moi je suis quand même l'homme à abattre, que ce soit ici  ou à l'international. On veut me voir perdre, j'en suis conscient".
   
Q: vous avez repris l'entraînement le 5 octobre. A quel pourcentage  estimez-vous votre état de forme ?
R: "A 20%. J'ai 3, 4 séances de judo dans les pattes dont 2 ou 3 où il n'y  a pas de lourds ! Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? C'est frustrant,  on vient à l'entraînement pour pouvoir faire du judo, prendre des lourds et il  n'y a pas de lourds à l'entraînement. Comment est-ce qu'on peut s'entraîner  quand il n'y a pas de lourds dans ma catégorie ? C'est un peu chiant. Mais je  retiens qu'il y a 51 inscrits aujourd'hui en poids lourds, on va noter les  noms".

AFP

Championnat de France de Judo