Mathilde Johansson 01062012
Mathilde Johansson en difficulté | AFP - PATRICK KOVARIK

Johansson ferme le ban tricolore

Publié le , modifié le

Ne cherchez plus les Françaises dans le tableau féminin de Roland-Garros, elles ont disparu corps et âme. Dernière représentante tricolore au 3e tour vendredi, Mathilde Johansson n'a pas réussi à accéder aux huitièmes de finale. Elle s'est logiquement inclinée face à la jeune américaine Sloane Stephens 6-3, 6-2, nouvelle N.4 de son pays.

Si on ne connaît pas encore le nom de la relève française en tennis, les Etats-Unis ont peut-être un avenir plus radieux avec Sloane Stephens. La Floridienne de Plantation a bien poussé et, à vingt ans, sera l'une des grandes surprises des huitièmes de finale. 70e à l'ATP, l'Américaine a fait parler sa puissance pour venir à bout d'une Johansson courageuse mais trop limitée par son service. Avec 37 % de points gagnés au 1er service et surtout dix-huit balles de break concédées, il lui était difficile d'exister. Jamais la Parisienne n'a eu un jeu de service facile. Jamais elle n'a pu bousculer Stephens, bien campée dans le court.

Malgré son embellie du début de tournoi, elle est retombée dans ses travers du début de saison (ndlr : elle a perdu ses dix premiers matches de la saison) avec un grand nombre fautes directes (30) et peu de points gagnants. Le plus souvent en défense, Johansson, 93e mondiale, a subi la loi de son adversaire. Breakée à 2-1 dans chque set, elle a sans cesse couru après le score. Sortant d'une demi-finale à Strasbourg, Stephens a imprimé un rythme soutenu. Une pression continue en coup droit comme en revers qui a eu raison de la Française. 6-3, 6-2, le score peut paraître sévère mais la victoire ne souffre d'aucune contestation.

"Je suis extrêmement déçue, j'aurais tellement aimé passer encore un tour, a indiqué Johansson. C'était un match hyper serré. Elle a été plus forte que moi. Je n'ai pas grand-chose à me reprocher. J'ai passé quelques caps. Je suis plus mûre, plus posée. Il faut que je continue comme ça jusqu'à la fin de la saison."  L'Américaine, limitée à la volée mais qui n'a pas perdu un set depuis le 1er tour, sera opposée à la vainqueur du match entre Nadia Petrova (N.27) et Samantha Stosur (N.6). Les Françaises sont elles dans leur canapé.

La déception de Johansson

Voir la video