Jimmy Casper (AG2R-La Mondiale)
Jimmy Casper (AG2R-La Mondiale) | PHOTOPQR/LE COURRIER PICARD

Jimmy Casper : « J’avais envie de venir »

Publié le , modifié le

Recalé par AG2R-La Mondiale pour disputer ce Tour de France, le Picard Jimmy Casper garde le sourire et est passé au bus à Abbeville pour encourager ses coéquipiers. Il nous a parlé du sprint entre dominé par Marc Cavendish.

Q : Jimmy Casper, ce n’est pas trop dur de venir sur le Tour en tant que spectateur ?
R : « Non, j’avais envie de venir. Même si je ne suis pas au départ du Tour le vélo reste ma passion. Ça ne passe pas loin de la maison et je me devais de venir faire un petit Tour voir les collègues. Mais je ne veux pas trop les embêter alors je passe en coup de vent. Je leur ferai un petit coucou et point barre. Demain la course passe dans ma ville à Montdidier. Je les verrai avec les enfants. »

Q : Cavendish est aussi fort sans son train pour le sprint ?
R : « Visiblement il n’en a pas besoin ! Il est tellement respecté dans le peloton qu’il ait un train ou pas, ce sont plutôt les autres qui vont essayer de prendre sa roue. Tout le monde sait qu’il est le plus fort, avec ou sans coéquipier, donc il faut essayer d’être proche, devant ou à côté de lui. C’est vraiment l’homme à pointer. Malheureusement, il y a Marcel Kittel qui n’est pas à son meilleur niveau, un peu malade (il souffre d’une gastro-entérite, ndlr). C’est dommage car ça aurait été intéressant de le voir, surtout qu’il avait un bon train pour l’amener. On verra s’il est établi mais il y aurait pu avoir match. »

Q : Et André Greipel, il peut le battre ?
R : « Quand Greipel fait deux il se rate un petit peu son sprint. Il lance un chouia trop tôt et avec un Cavendish, il ne faut pas faire d’erreur. Il peut réussir à le faire. Il avait réussi l’an dernier. »

Q : Qui est votre favori pour le maillot vert ?
R : « Il faut voir combien il y aura d’arrivée au sprint d’ici Paris car quand c’est un sprint massif et que ça frotte, on a pu voir que Peter Sagan n’était pas très à l’aise. Dans le premier sprint remporté par Cavendish il s’est fait viré deux fois. Il n’arrive pas à s’imposer physiquement. Mais s’il perd des points comme ça, il va aussi en chercher d’autres où les sprinteurs ne peuvent pas aller. Il a vraiment des chances de ramener ce maillot sur les Champs-Elysées. »

Q : Comment vont les AG2R ?
R : « Pour le moment ça se passe pas trop mal. Il y a eu deux gars dans les échappées. Jean-Christophe Peraud et Nicolas Roche sont en bonne position et n’ont pas perdu de temps. J’espère que ça va continuer comme ça. »