Nice Place Massena
Les athlètes Egyptiens et Guinéens, finalement absents des jeux de la Francophonie (Nice), n'assisteront pas à la cérémonie d'ouverture Place Massena. | HUGHES HERVÉ / HEMIS.FR

Les Egyptiens et Guinéens absents

Publié le , modifié le

Les septièmes Jeux de la Francophonie s'ouvrent officiellement samedi à Nice en l'absence de sportifs de plusieurs pays, d'Afrique notamment, en proie à l'instabilité et aux violences.

La cérémonie d'ouverture, en présence du président François Hollande et de  plusieurs chefs d'Etat et chefs de gouvernement étrangers, se déroulera sans  athlètes égyptiens et sans délégation de Guinée Bissau, tandis que celle de la  RDCongo sera amputée de "quelques dizaines" de ses membres, selon les  organisateurs du Comité national des Jeux de la Francophonie (CNJF). La Guinée Bissau s'est retirée au dernier moment, vendredi. Ce petit Etat  d'Afrique de l'ouest est en pleine transition, et des élections y sont prévues en novembre, après une succession de violences politico-militaires et de coups d'Etat. De son côté, le gouvernement intérimaire de l'Egypte, en pleine crise intérieure, a décidé de n'envoyer à Nice qu'une délégation culturelle, sans sportifs. La raison est "politique et sécuritaire", a indiqué vendredi lors d'un  point-presse à Nice Yamina Benguigui, la ministre déléguée française chargée de  la Francophonie. Seuls neuf membres de cette délégation devraient pouvoir  venir, a-t-elle précisé. Quant à la délégation congolaise, elle sera également amputée de "quelques  dizaines" de ses membres, leurs dossiers étant parvenus tardivement et  incomplets à l'ambassade de Belgique en RDC qui gère les demandes de visas pour  tout l'espace Schengen, a-t-on appris auprès des organisateurs. Au total, ce sont finalement "54 pays qui devraient participer" jusqu'au 15  septembre à ces Jeux, organisés tous les quatre ans dans l'année post-olympique. Quelque 3.000 jeunes de 18 à 35 ans devraient participer à cette 7e  édition, s'affrontant pendant dix jours dans huit disciplines sportives, mais  aussi dans sept disciplines culturelles, comme la chanson, le conte ou encore  le hip-hop. Des concours de "création écologique" et "création numérique" sont  également organisés. Les premières compétitions sportives débutaient dès vendredi, avec les  premiers matchs de poule de basket-ball et de football.

Jean Charbon