La délégation ivoirienne aux Jeux de la Francophonie
La Côte d'Ivoire a perdu trois de ses représentants aux Jeux de la Francophonie, qui ont fait défection | MAXPPP - PQR - NICE MATIN - CYRIL DODERGNY

Encore dix défections aux Jeux

Publié le , modifié le

Dix participants africains aux Jeux de la Francophonie, qui se tiennent à Nice jusqu'à dimanche, ont à leur tour fait défection. Après le départ de dix participants de la République démocratique du Congo en fin de semaine dernière, ce sont 7 Djiboutiens et 3 Ivoiriens qui se sont évanouis dans la nature. En revanche, la délégation guinéenne est finalement arrivée à Nice, alors qu'elle avait été annoncée comme absente.

Sept Djiboutiens, qui devaient participer aux épreuves de hip-hop  notamment, et trois Ivoiriens -parmi lesquels deux lutteurs- se sont évanouis  dans la nature, après la défection en fin de semaine dernière de dix  participants de RD Congo, a indiqué lors d'un point-presse le directeur du CNJF  Bernard Maccario. Sept basketteuses, deux cyclistes et un footballeur de la RD Congo avaient  disparu dimanche, avait indiqué à l'AFP leur délégation, qui avait porté  plainte, accusant des agents sportifs sans scrupule d'avoir "fait miroiter" à  ces jeunes l'entrée dans de grands clubs.

"Il faut relativiser les choses: depuis une vingtaine d'années, tous les  grands événements sportifs à rayonnement mondial vivent ce type de situation",  a souligné M. Maccario, citant notamment les Jeux Olympiques de Londres. Après la défection de participants de RD Congo, "la sécurité a été  renforcée autour des hébergements et notamment des résidences universitaires"  où logent les compétiteurs, a précisé le responsable.

Par ailleurs, a annoncé le directeur du CNJF, la délégation guinéenne est  finalement arrivée à Nice mardi soir pour participer aux Jeux. Cette délégation  avait initialement été annoncée comme absente des compétitions par le ministère  de la Francophonie.

AFP