Jean-Paul Loth
Jean-Paul Loth | DR

Jean-Paul Loth : "Ma place était en tribune"

Publié le , modifié le

Où étiez-vous le 5 juin 1983 ? Beaucoup se souviennent qu'ils ont passé leur dimanche après-midi à regarder la finale de Roland-Garros. Devant leur télévision ou aux abords du Court Central, les mains moites et la gorge serrée, ils ont vibré derrière un grand gaillard au charisme incroyable : Yannick Noah. En battant Mats Wilander 6-2, 7-5, 7-6, le Français atteint le sommet de sa carrière tennistique. Retour sur Noah 83 avec le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis cette année-là, Jean-Paul Loth.

Commenter ce match en cabine avec Hervé Duthu ? Impossible pour le capitaine de Coupe Davis 1983 et déjà consultant pour la télévision française. La place de Jean-Paul Loth est à côté de Patrice Hagelauer pour soutenir Yannick Noah. Quand l'Ardennais gagne, Loth remplit une des deux missions que lui a confiées le président de la FFT Philippe Chatrier. La deuxième était de reconquérir la Coupe Davis. Ce défi, c'est Noah qui le réussira en 1991.

VIDEO : Jean-Paul Loth raconte Noah 83

Voir la vidéo DmCloud