bigard jean-marie tdf 12
Jean-Marie Bigard | DR

Jean-Marie Bigard: "Les cyclistes sont des héros !"

Publié le , modifié le

Tous les jours, le Village départ est l’occasion de croiser à la fois les acteurs du Tour de France, des anciens champions, mais aussi des personnalités issues du monde politique ou du spectacle. Ce jeudi matin à Rouen, se trouvait un certain Jean-Marie Bigard. L’humoriste, ancien professeur de sport, a accordé une interview à notre site francetvsport, avec le ton qu'on lui connaît.

On ne vous connaissait pas cette passion pour le vélo ?
Jean-Marie Bigard - Je soutiens un club à Marcoussis, mon vieux. Il s’appelle l’AS Marcoussis, et j’en suis le parrain depuis trois ans ! Avec un copain, je m’y suis mis, je m’intéresse un peu au vélo. J’avais un cousin, Francis, qui faisait du vélo, et j’allais l’encourager quand j’étais petit. Ce cousin était un véritable héros. Et puis je viens tous les ans sur la Grande Boucle pour voir mon ami Laurent (Luyat), on fait une émission avec lui, on déconne.

Avez-vous pratiqué le vélo dans votre jeunesse ?
JMB -
Obligatoire ! J’habitais à cinq kilomètres de mon école. On était quatre enfants, donc moi j’ai eu le vélo de ma sœur la plus jeune, après j’ai eu le vélo de ma plus grande sœur, et après j’ai attendu d’avoir au moins treize ou quatorze ans pour récupérer le vélo de mon frère… Pendant de nombreuses années je me suis retrouvé sur un vélo de femme… A l’époque je roulais en 52-13, j’étais pas mal dans le Ventoux…Non je déconne, je n’y connais absolument rien en vélo ! Mais je sais que les cyclistes sont des héros, lorsqu’on les voit fournir ces efforts, c’est vachement dur !

Etes-vous fan d’un coureur ?
JMB -
Ah oui, je vais avoir la chance de rencontrer Sylvain Chavanel tout à l’heure, il est troisième au classement général, c’est notre héros à tous, donc je vais l’encourager.

Etes-vous intrigué par cet événement ?
JMB -
Ce qui m’intrigue énormément, c’est que c’est la manifestation sportive la plus glorieuse, certainement la plus balaise de la planète. C’est ce rendez-vous avec les gens, qui perdure depuis le début du Tour de France, lorsque les mecs avaient les boyaux autour du corps. Ca rassemble absolument tout le monde.

Qui voyez-vous gagner sur les Champs-Elysées ?
JMB -
Ah là je ne vois pas, c’est trop tôt. Faudrait être un visionnaire. C’est qui ton favori toi ? Wiggins ? Bon bah bonne chance à lui… Parmi les Français j’aimerais bien que ce soit Chavanel. J’aimerais bien qu’il fasse un beau parcours, et qu’il reste dans les quatre ou cinq de tête le plus longtemps possible.

Romain Bonte