Tour de France Laurent Jalabert ftv
Laurent Jalabert | Isabelle Trancoën

Jalabert: "Hushovd ne méritait pas cela"

Publié le , modifié le

Laurent Jalabert, notre consultant, revient sur la 18e étape du Tour entre Salies de Béarn et Bordeaux.

"Nous avons assisté à une étape classique. Des échappées qui partent de bonheur, des équipes de sprinters qui ne laissent pas trop partir. Un scénario habituel. Quatre hommes qui ont bien lutté devant, avec notamment Jérôme Pineau et Benoît Vaugrenard. Et pour finalement un sprint royal et la nouvelle victoire de Cavendish à Bordeaux.

Le fait du jour c’est le maillot vert qui change d’épaule. Petacchi, un peu émoussé et qui n’est pas aussi rapide que Cavendish, qui lui a bien profité au passage des galeries de voiture dans les étapes de Montagne, s’empare de la tunique verte. Petacchi est moins fort que le Britannique, mais il est toujours présent et il est plus fort que Thor Hushovd.

Le classement du maillot vert commence ainsi à prendre forme. Dommage pour Thor Hushovd qui ne méritait pas cela. Dans l’étape de Spa, le sprinter des Cervelho avait fait le boulot avec son équipe pour distancer Petacchi et Cavendish, ils étaient tous derrière. Et quand Cancellara a demandé à tout le monde de ne pas disputer le sprint… cela a forcément pénalisé le Norvégien. C’est là qui le perd.

Samedi, place au contre-la-montre final, avec un duel de toute beauté entre Schleck et Contador. L’Espagnol semble au-dessus du Luxembourgeois à moins d’un incident de dernière minute".

Gilles Gaillard