Tour de France Laurent Jalabert
Laurent Jalabert | AFP - Berda

Jalabert: "Hushovd avait la fraîcheur"

Publié le , modifié le

Laurent Jalabert, notre consultant, revient sur la 3e étape entre Wanze et Arenberg-Porte du Hainaut.

"Thor Hushovd, blessé en avril, avait comme Chavanel, la veille, la fraîcheur pour bien appréhender ce style d'étape. Il remporte certainement l'étape qu'il rêvait de remporter sur ce Tour de France. Cancellara, après avoir été le plus fair-play dans l'étape de Spa, a retrouvé le maillot jaune en étant un équipier modèle cette fois pour Andy Schleck. C'est donc une juste récompense qu'il récupère son bien.

Thor Hushovd a montré une fois de plus qu'il était plus qu'un sprinteur. Il a anticipé et s'est débarrassé des principaux sprinteurs au bon moment. Il n'a eu plus que régler les pseudos sprinteurs pour enlever la victoire d'étape. Cadel Evans et Andy Schleck ont eux surpris en arrivant dans le groupe de tête.

Pour le classement des meilleurs jeunes c'est Geraint Thomas, jeune britannique de 24 ans, qui s'empare du maillot. Il risque d'être la révélation de ce Tour de France. Il sait tout faire: sprinter, rouler, il ne manque plus qu'à être un peu plus performant en haute montagne.

Les Français ont animé l'étape comme d'habitude avec notamment Pierre Rolland et Stéphane Augé. Malheureusement sur le final, Sylvain Chavanel a joué de malchance. Il a cassé son dérailleur et a été obligé de laissé filer son maillot et un petit peu à bout de force après les efforts qu'il avait consenti. Un des faits marquants du jour, c'est à nouveau l'accumulation des chutes sur les pavés avec notamment l'abandon de Frank Schleck.

Mercredi, retour au calme, les sprinters vont reprendre le pouvoir et on devrait a voir à une étape rapide avec un sprint massif au bout..." 

Gilles Gaillard