Chicago Blackhawks Coupe Stanley 05 2010
L'armada des Chicago Blackhawks | AFP - Bruce Bennett

NHL : Chicago se relance

Publié le , modifié le

Chicago a relancé le suspense dans la course à la Coupe Stanley en égalisant à 2 victoires à 2 face à Boston dans la finale de la NHL grâce à sa victoire en prolongation (6-5) chez les Bruins.

Les Blackhawks, qui ont récupéré l'avantage du terrain avec ce succès à  l'extérieur, joueront le match N.5 samedi à domicile (00h00 GMT). La série  reviendra ensuite lundi dans le Massachusetts pour un sixième match. Si un  septième match est nécessaire, il aura lieu le 26 juin à Chicago. Pour la troisième fois en quatre matches, les deux équipes ont dû se  départager en prolongation. Il y avait eu seulement douze buts marqués lors des  trois premiers matches mais le quatrième en a accouché de onze à lui seul. Chicago a été copieusement dominé pendant la prolongation mais le défenseur  Brent Seabrook a libéré les Blackhawks d'un tir lointain après 10 minutes de  jeu dans le temps supplémentaire, mettant fin à une série de sept victoires  d'affilée à domicile pour les Bruins et leur gardien Tuukka Rask (46 arrêts). Les joueurs de l'entraîneur Joel Quenneville ont relancé la série car avec  une défaite, ils se seraient retrouvés au bord de l'élimination.

Chicago, qui n'a jamais été mené au score pendant la rencontre, a mené 3 à  1 puis 4 à 2 lors de la deuxième période. Boston a pu égaliser à 4-4 en début  de troisième période grâce à un doublé de sa vedette canadienne Patrice  Bergeron, qui a marqué son premier but en supériorité numérique. Les Blackhawks ont ensuite repris l'avantage grâce à un but en supériorité  numérique de Patrick Sharp mais cet avantage s'est avéré être de courte durée  puisque les Bruins ont égalisé 55 secondes plus tard grâce à Johnny Boychuk. Cette finale est la première depuis 1979 entre deux des six franchises  historiques de LNH ("Original Six"). Chicago, qui joue sa 89e saison dans la Ligue nord-américaine, compte  quatre Coupes Stanley à son actif (la dernière en 2010) alors que Boston, dans  sa 87e saison, compte six trophées à son palmarès (le dernier en 2011).

AFP