Les Canadiens couronnés aux mondiaux de hockey

Mondiaux de hockey : La Finlande domine le Canada en finale et s'offre une 3e couronne mondiale

Publié le , modifié le

La Finlande est sacrée championne du monde de hockey après une finale intense de bout en bout et remportée 3-1. C'est le 3e titre mondial des Finlandais après leurs deux premiers sacres en 1995 et 2011. C'est l'aboutissement d'une immense aventure pour ces Finlandais qui ne faisaient pas partie des favoris pour l'emporter lors de ce mondial, et qui ont éliminé plusieurs géants du hockey mondial.

Cette finale des championnats du monde de hockey sur glace, c’était un peu David contre Goliath. La petite Finlande défiait le grand Canada, 26 sacres mondiaux, son effectif  100% NHL (le championnat de hockey nord-américain, réputé comme le plus relevé au monde).Et David a gagné. Personne ne s'y attendait. Pourtant, la Finlande était la seule équipe à avoir battu le Canada dans ces mondiaux. Pourtant, les Finlandais avaient déjà réalisé deux performances majuscules en quarts (victoire contre la Suède 5-4) et en demies (victoire contre la Russie 1-0) pour rejoindre les Canadiens en finale. 

Shea Theodore avait ouvert le score pour le Canada après 10 minutes de jeu. La finale semblait alors emprunter la pente de l'histoire et de la rationalité : les Canadiens s'envolaient pour la 27e fois vers le titre mondial.  Les transmissions étaient fluides, les ouvertures se trouvaient facilement dans la forêt de jambes finlandaise : le Canada était au-dessus et ce jusqu'au début de la deuxième période. 

L'égalisation finlandaise

C'est là que la finale est entrée dans une autre dimension. La Finlande est revenue des vestiaires dans un tout autre état d'esprit. Ils ont retrouvé tout ce qui a caractérisé leur jeu pendant tout le tournoi : spontanéité, jeu en première intention, vitesse. Le tout porté par une sorte d'insouciance collective. Marko Anttila est venu concrétiser cette nouvelle dynamique en crucifiant les Canadiens dès la 3e minute de la période.

L'ouverture du score canadienne

Les Blanc et Bleu ont ensuite déroulé leur hockey dans les ultimes 20 minutes du match, en inscrivant quasiment coup sur coup leurs deuxième et troisième but, par l'intermédiaire de Marko Anttila, une nouvelle fois, et Harri Pesonen

Le tournoi des Finlandais a été fabuleux de bout en bout. Avec un effectif limité par rapport aux mastodontes que sont les Canadiens et les Russes, ils sont allés au bout. Aux paillettes des joueurs NHL, ils ont opposé la force du collectif. Il suffisait de voir les femmes des joueurs Finlandais se serrer l'une contre l'autre dans les dernières secondes du match pour le comprendre. Le charisme d'un champion du monde se mesure, aussi, à cette aune-là.