France-Danemark hockey
. | TATYANA ZENKOVICH/EPA/MAXPPP

Mondial: les Bleus accrochent les quarts

Publié le , modifié le

L'équipe de France de hockey sur glace s'est qualifiée pour les quarts de finale du championnat du monde en dominant le Danemark (6-2) lundi à Minsk. Trois jours après avoir assuré leur maintien dans l'élite mondiale, les Bleus ont visé et atteint une marche supplémentaire en accrochant une place en quarts, pour la première fois depuis dix-neuf ans. Les Français sont assurés de terminer troisièmes ou quatrièmes du groupe A, avant même leur dernier match de la phase qualificative contre les Tchèques mardi, au terme duquel ils connaîtront leurs adversaires.

Comme souvent depuis le début de ce championnat, les hommes de Dave Henderson ont mis du temps à vraiment prendre la mesure d'une équipe danoise solide physiquement et qui combinait bien avant de la faire exploser dans le dernier tiers-temps. Une fois encore, son trio d'attaque Antoine Roussel (1 but, 3 assists), Stéphane Da Costa (2 buts, 2 assists) et Pierre-Edouard Bellemare (1 but), 2 assists) a mis à mal le bloc danois, en travaillant beaucoup devant le but et en étant très solidaire.  

Des Bleus dans le rythme 

Face à des Danois renforcés par cinq joueurs NHL, les Bleus sont entrés sur la patinoire de la Chizhovka Arena avec un envie et une efficacit  supérieures à leurs adversaires. Soixante-huit secondes leur ont suffi pour faire déjouer la défense danoise, à laquelle ils se frottaient pour la première fois dans un Mondial de l'élite. Julien Desrosiers fut le premier à ouvrir le bal, à la conclusion d'une belle remontée de palet à trois avec Laurent Meunier et Yorick Treille (01:08, 1-0).

Les Français, portés par cette belle entrée en matière, multipliaient les offensives mais se faisaient surprendre par Jesper Jensen d'un tir lointain  hors-cadre mais dévié par Nicolas Besch dans le filet de Cristobal Huet (15:09,  1-1). Roussel redonnait l'avantage aux Bleus, mais les Scandinaves trouvaient l'énergie nécessaire pour dominer le deuxième tiers-temps de la tête et des épaules et revenir une nouvelle fois au score, par Kim Stall (34:41).

Un troisième quart-temps explosif

Après la pause, le chassé-croisé cédait la place à une domination française.Les Bleus, revigorés par le réveil de leur trio magique Stéphane Da Costa,  Antoine Roussel et Pierre-Edouard Bellemare, donnaient le tournis à des Danois  à la peine. Le premier contrait un dégagement des Danois pour transmettre au deuxième, qui décalait Bellemare pour le 3-2 (49:10). Rebelote une minute et demie plus tard: la ligne d'attaque, révélation de ce Mondial, combinait et  Stéphane Da Costa portait l'estocade (50:36).

Les Bleus n'avaient plus connu pareille joie depuis leur virée en Suède, en  1995, où ils avaient terminé huitièmes. Il s'agissait alors d'une première  qualification en quarts de finale d'un Mondial depuis la Seconde Guerre  mondiale pour une équipe de France plutôt habituée aux seconds rôles. 

Les résultats de lundi

Groupe A
France-Danemark 6-2
Suède-Italie 5-1

1.Suède 18 pts
2.Canada 15 pts
3.France 10 pts 
4.Rep.Tchèque 10
5.Slovaquie 7 
6.Norvège 7
7.Danemark 5 
8.Italie 3

Groupe B
Finlande-Kazakhstan 4-3
Bélarus-Lettonie 3-1

1.Russie 18 pts
2.Bélarus 12
3.Etats-Unis 11
4.Finlande 11
5.Lettonie 9
6.Suisse 7
7.Allemagne 5
8.Kazakhstan 2

Christian Grégoire