Antoine Roussel à la lutte avec Joni Ortio
Le Français Antoine Roussel | ALEXANDER NEMENOV - AFP

Les Français font tomber les Russes

Publié le , modifié le

L'équipe de France de hockey sur glace a réussi l'exploit de faire tomber la Russie, tenante du titre, et invaincue dans le tournoi, en s'imposant (2-1) jeudi à Helsinki lors de la 4e journée du championnat du monde. Grâce à ce succès, le premier d'une équipe tricolore contre l'ogre russe, la France a fait un pas supplémentaire vers son maintien dans le groupe Mondial, mais aussi s'est relancée pour les quarts de finale de la compétition, alors qu'on la voyait déjà hors-course.

C'est un exploit historique qu'ont réalisé les Bleus qui avaient connu un début de mondial très difficile avec deux défaites contre la Slovaquie et la Finlande, pour une seule victoire difficile face à l'Autriche. Face aux Russes, grands favoris, les hommes de Henderson, donnés battus d'avance,  sont apparus sans pression et sont entrés dans le match avec de très bonnes intentions, et surtout une organisation tactique respectée à la lettre pour empêcher les Russes de mettre trop d'impact. 

Après un début de match équilibré, les Bleus se sont appuyés sur leur  gardien Florian Hardy, très performant pour sa première titularisation de ces Mondiaux, qui a notamment arrêté un penalty de Radoulov, avant toutefois de s'incliner sur l'ouverture du score par Perezhogin (27e). Mais les Français ne se laissaient pas impressionner et égalisaient rapidement par Damien Fleury (30e), pour son troisième but dans la compétition.

Première historique face aux Russes

Face à la meilleure défense des Mondiaux avant la rencontre, les  coéquipiers de Pierre-Edouard Bellemare ajoutait un second but par Antoine  Roussel (37e). le troisième et dernier tiers-temps s'est résumé à une attaque-défense où  la France, acculée sur son but, résistait aux assauts russes dans une fin de  match haletante, marquée par un incroyable manqué de Radoulov à quelques secondes du coup de sifflet et de l'explosion de joie côté bleu.

C'est la première fois que les Français, 14e au classement mondial, s'imposent en compétition officielle contre les Russes, N.1 mondiaux, invaincus en 13 matches, mais particulièrement maladroits. Après cet exploit, la France peut voir l'avenir en rose à trois journées de la fin de la phase de poules. Le maintien des hommes de Dave Henderson est sur de bons rails, alors qu'ils doivent encore affronter les États-Unis samedi, puis,  lundi, la Lettonie, dernière du groupe, et enfin mardi l'Allemagne, en petite forme.

Ce calendrier assez favorable et le succès contre les Russes, après celui  de dimanche contre l'Autriche (3-1),  pourraient  aussi permettre à la France de se hisser jusqu'aux quarts de finale, un sommet qu'elle n'a plus atteint depuis 1995.

Vidéo: le résumé du match

Voir la video

Christian Grégoire