Michael Frolik (Chicago Blackhawks)
Michael Frolik (Chicago Blackhawks) | JONATHAN DANIEL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les Blackhawks rejoignent Boston en finale

Publié le , modifié le

Chicago, vainqueur de la Coupe Stanley en 2010, a rejoint Boston, sacré champion l'année d'après, en finale de la NHL après sa victoire 4-3 (en deux prolongation) à domicile face à Los Angeles, le tenant du titre. Ce succès a permis aux Blackhawks de remporter la série de finale de Conférence Ouest par 4 victoires à 1 face aux Kings, qui ne deviendront donc pas la première équipe depuis Detroit à 1998 à conserver son titre.

Le héros de la rencontre a été l'ailier droit Patrick Kane, auteur d'un  triplé pour Chicago dont le but libérateur à huit minutes de la fin de la  seconde prolongation (mort subite), sur une passe de Jonathan Toews. Les Blackhawks ne sont pourtant pas loin du camouflet, malgré les 33 arrêts  de leur gardien Corey Crawford. Ils ont en effet d'abord mené 2-0 après six  minutes de jeu avant que les Kings reviennent à égalité en début de troisième  période. Ils ont ensuite repris l'avantage 3-2, grâce au deuxième but de Kane,  croyant avoir fait le plus dur, mais le centre Mike Richards a relancé Los  Angeles en marquant à dix secondes de la fin du temps réglementaire. 

Première depuis 1979

Boston s'était qualifié vendredi en "balayant" Pittsburgh, sacré champion  de LNH en 2009, par 4 victoires à 0 grâce notamment à une défense de fer (2  buts encaissés et 2 blanchissages du gardien Tukka Rask dans la série). Les Bruins ont su neutraliser les superstars de Pittsburgh Sidney Crosby et  Evgeni Malkin, qui n'ont pas marqué un point pendant la série après en avoir  accumulé 31 à eux deux lors des deux premiers tours des play-offs. Il s'agira de la première Coupe Stanley depuis 1979 (Montréal-NY Rangers) à  opposer deux des six franchises originelles de la LNH ("Original Six").

AFP