La NHL prépare un calendrier 2017-18 sans JO

La NHL prépare un calendrier 2017-18 sans JO

Publié le , modifié le

La Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL) planche sur un calendrier de la saison 2017-18 qui ne comprendra pas de trêve pour permettre à ses joueurs de participer aux JO-2018 de Pyeongchang, a indiqué mercredi son patron. "Il n'y a rien de nouveau sur la question" de la participation des joueurs NHL aux prochains JO d'hiver, a indiqué Gary Bettman à l'issue d'une réunion avec les dirigeants des trente équipes de son championnat.

"Le sentiment général au sein des équipes est que (les JO) perturbent le déroulement d'une saison. Sur le sujet (des JO), elles oscillent entre lassitude et hostilité", a-t-il poursuivi. La participation des joueurs évoluant en NHL, le Championnat le plus relevé de la planète, est remise en cause depuis que le CIO a supprimé sa contribution financière qui permettait la prise en charge des frais de voyage et des assurances des joueurs. Les propriétaires d'équipes ont depuis indiqué à plusieurs reprises qu'ils étaient de plus en plus réticents à l'idée de libérer leurs joueurs pour la quinzaine olympique. 

"Si quelque chose de grande ampleur se passait, on pourrait changer d'avis (...) mais il n'y a pas d'accord, il n'y a rien sur quoi se concentrer", a précisé le "commissioner" de la NHL. Il a toutefois laissé la porte entrouverte en assurant qu'il ne se fixait pas de date-limite pour prendre une décision formelle sur la question.

Début février, le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach avait rencontré à New York M. Bettman et le président de la Fédération internationale de hockey sur glace, René Fasel. "Nous espérons que cela a jeté les bases de négociations fructueuses entre la NHL et la Fédération internationale de hockey sur glace", avait-il alors indiqué. Les stars de la NHL participent aux JO d'hiver depuis 1998 et le rendez-vous de Nagano (Japon). Le vice-président de la NHL Bill Daly a de son côté indiqué que si la NHL n'envoie pas ses joueurs en Corée du Sud l'hiver prochain, elle est en revanche plus intéressée par les JO-2022 de Pékin: "Il y aurait beaucoup d'opportunités commerciale avec des Jeux en Chine", a-t-il admis.

AFP