Cristobal Huet (France)
Cristobal Huet (France) | ALEXANDER NEMENOV / AFP

La France n'aura pas de regrets

Publié le , modifié le

La France s'est inclinée face à l'Allemagne en prolongation (3-2) dans son dernier match de poule du Championnat du monde 2013 de hockey sur glace, mardi à Helsinki. Elle devait s'imposer pour espérer atteindre les quarts. Toutefois, l'espoir de faire partie des huit meilleures équipes du monde s'était envolé avant même le début de la rencontre puisque la Slovaquie avait dominé les Etats-Unis (4-1) rendant impossible la qualification française.

Même éliminés, les joueurs de Dave Anderson ont pris le match par le bon  bout, marquant dès les premières minutes (1:42) par Desrosiers, mais les  Allemands qui avaient eux aussi perdu tout espoir de disputer les quarts avec  la victoire slovaque, égalisaient en fin de premier tiers-temps. Les Bleus reprenaient l'avantage en fin de deuxième période par Roussel  (34:57), avant l'égalisation allemande par Wolf (41:24) en troisième période  dans une rencontre qui avait perdu en intensité et engagement.

L'Allemagne n'a eu besoin que de 65 secondes en prolongation pour décrocher  la victoire par Eckhoff qui offrait à son pays un premier succès face à la  France dans le cadre d'un Championnat du monde depuis 20 ans. La France s'arrête donc en phase de poules mais, après son échec en février  dans la quête d'un billet pour les JO-2014, a atteint son objectif, à savoir  assurer son maintien dans l'élite.

Mais les Bleus peuvent avoir des regrets après leur historique victoire  contre la Russie, championne du monde en titre (2-1) et surtout leur défaite  contre la Lettonie (3-1) lundi, revers cinglant qui les prive des quarts de  finale.