Le Lock-out de la LNH prend fin
Lock-out terminé, la LNH reprendra ses doirts le 19 janvier | PERRY MAH / EDMONTON SUN / QMI AGENCY

Fin du lock-out pour la LNH, reprise le 19 janvier

Publié le , modifié le

Le lock-out qui paralysait la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (LNH) depuis le 15 sptembre a officiellement pris fin samedi et le début d'une saison réduite à 48 matches par équipe, au lieu de 82, a été fixé au 19 janvier, a indiqué la LNH dans un communiqué.

Les joueurs ont ratifié samedi à une écrasante majorité la nouvelle  convention collective de travail qui les lie aux propriétaires de franchise et  a signature peu après par les deux parties d'un document résumant les principaux points de l'accord a rendu officielle la reprise d'activité. La LNH a indiqué dans un communiqué que la nouvelle convention portait sur  dix ans, avec une option de sortie au bout de huit ans, et fixait un partage à  égalité entre joueurs et propriétaires des quelque trois milliards de dollars par an engendrés par ses activités (contre 57% pour les joueurs auparavant).Les camps d'entraînement vont ouvrir dès dimanche dans les trente clubs de la Ligue et durer jusqu'à vendredi.

La saison régulière durera jusqu'au 27 avril (soit un match tous les deux  jours en moyenne par équipe) et les play-offs démarreront dès le 30 avril. Chaque club ne jouera que contre des adversaires de sa Conférence pour  éviter les voyages fatigants dans un laps de temps aussi réduit. Les seuls matches entre une franchise de l'Est et une de l'Ouest auront  donc lieu lors de la Coupe Stanley, la traditionnelle finale de la LNH. Les champions en titre, les Los Angeles Kings, accueilleront les Blackhawks  de Chicago pour leur premier match de la saison le 19 janvier alors que le  Canadien de Montréal recevra son éternel rival, les Maple Leafs de Toronto.

La LNH avait annulé 625 matches, soit plus de la moitié d'une saison  régulière normale, avant qu'une solution n'émerge le week-end dernier au bout  de 113 jours de lock-out alors qu'on se dirigeait vers le même scénario qu'en  2004-05, lors du précédent lock-out en LNH, quand la saison avait été annulée.

AFP