Boston égalise face à Chicago
Corey Crawford et les Blackhawks ont dû s'incliner face au Bruins de Boston | BRUCE BENNETT - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Boston récupère l'avantage du terrain

Publié le , modifié le

Les Bruins de Boston sont allés s'imposer samedi chez les Blackhawks de Chicago (2-1 après prolongation) pour égaliser à 1-1 en finale de la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (LNH) et s'approprier l'avantage du terrain. Le match N.3 de la Coupe Stanley, qui se joue au meilleur des sept matches, aura lieu lundi à Boston. Lors du match N.1 mercredi, Chicago s'était imposé (4-3) en trois prolongations après 112 minutes de jeu. C'est la deuxième année consécutive que les deux premiers matches de la Coupe Stanley vont en prolongation.

La finale de NHL tient décidément toutes ses promesses. Après un match 1 au suspense entier jusquà son terme, le match 2 a offert aux fans un nouveau grand moment de sport. Le Canadien Daniel Paille a offert la victoire aux Bruins après 14 minutes  de jeu en prolongation sur un tir après un palet mal dégagé par les Blackhawks,  scellant une rencontre que Boston avait médiocrement entamée.

"Nous avons très mal joué dans la première période, nous étions absents et Chicago avait le contrôle total du match, a déclaré l'entraîneur de Boston  Claude Julien. C'est (le gardien) Tuukka (Rask) qui nous a gardés dans le match. On a commencé à jouer dans la deuxième période et on s'est amélioré au  fil du match jusqu'à la prolongation, où l'on a eu beaucoup d'occasions." Patrick Sharp a ouvert le score pour Chicago en première période mais Boston a égalisé par Chris Kelly en fin de deuxième tiers temps, sur une passe  de Paille.

Rask superstar

Tuukka Rask a stoppé 33 tirs adverses (97% d'arrêts), dont 18 lors  de la première période, au plus fort de la domination des Blackhawks. "Il ne faut plus qu'on prenne autant de temps à se mettre dans le match, cela aurait pu nous coûter cher", a indiqué Claude Julien. Cette finale est la première depuis 1979 entre deux des six franchises historiques de LNH ("Original Six").

Chicago, qui joue sa 89e saison dans la Ligue nord-américaine, compte quatre Coupes Stanley à son actif (la dernière en 2010) alors que Boston, dans sa 87e saison, compte six trophées à son palmarès (le dernier en 2011).