joie Mélanie Henique Budapest 08 2010
La joie de la Française Mélanie Henique | AFP - Alberto Pizzoli

Henique dans la cour des grandes

Publié le , modifié le

Qualifiée in-extremis lors des séries, après être passée par un barrage pour accrocher la 16e place, Mélanie Henique a sorti une très belle performance en demi-finale en 25"95, soit quasiment une demie seconde de moins que le matin.

Avec le quatrième temps combiné, elle va disposer d'un bon couloir en finale et, même  si cette "miraculée" aura fort à faire face aux spécialistes, la Danoise Ottesen Gray la Britannique Halsall ou la Chinoise Lu., la nageuse d'Amiens pourrait créer une nouvelle surprise comme il y a deux ans aux derniers Mondiaux lorsqu'elle avait obtenu la médaille de bronze.

A l'issue de sa qualification, elle était particulièrement heureuse: "Je suis ravie de ce que j’ai fait ce soit, avec le 4e temps. Je suis contente d’aller en finale. On sait que tout est permis. Il y a deux ans, j’avais créé la surprise. Cette année, je serai plus attendue. C’est que du bonheur. J’ai tellement stressé ce matin, que tout est maintenant évacué avec cette finale. Quand on voit le public français derrière nous, ça motive encore plus." Ses adversaires? "Je pars du principe que personne n’est au dessus."

Vidéo: la course de Henique

 

 

Christian Grégoire