Robert Heffernan
Le marcheur irlandais Robert Heffernan | AFP - OLIVIER MORIN

Heffernan en or loin devant Diniz

Publié le , modifié le

L'Irlandais Robert Heffernan, 35 ans, a remporté l'or du 50 km marche aux Mondiaux-2013, en 3h37'56", devant le jeune Russe Mikhail Ryzhov (3h38'58") et l'Australien Jared Tallent (3h40'03"), habitué des podiums, mercredi à Moscou. Le Français Yohann Diniz a pris seulement la dixième place de la course après avoir failli abandonner.

Troisième titre mondial de l'histoire pour l'Irlande

Effernan offre donc un rare titre mondial en athlétisme à l'Irlande, qui obtient la 3e médaille d'or de son histoire dans ce sport. Le dernier titre irlandais remontait à 1995 avec la victoire de Sonia O'Sullivan sur le 5000 m des Mondiaux de Göteborg. C'est également sur cette  distance, mais chez les hommes, qu'Eamonn Coghlan avait décroché le premier  titre irlandais de l'histoire, en 1983. Heffernan a réalisé une performance de choix en dominant les Russes à  domicile, avec à la clé la meilleure performance mondiale de l'année.

"J'avais terminé 4e aux Jeux de Londres l'an dernier et, cette année, sans blessure, j'étais bien mieux préparé", a expliqué Heffernan. "Cela a même pris la forme d'un chemin de croix dans les dix derniers km et il faut y être préparé mentalement", a-t-il ajouté.

Diniz n'y arrive plus

De son côté, Yohann Diniz, double champion  d'Europe (2006/2010), a finalement pris la 10e place, après avoir donné l'impression d'abandonner aux deux-tiers du parcours. Faisant l'élastique dans le groupe de tête durant une heure et demie, le Champenois a commencé à lâcher prise avant le 30e km, s'arrêtant une première fois au ravitaillement. 

Déjà sanctionné de deux avertissements et éprouvé, Diniz, 35 ans, avait semblé abandonner autour du 35e km, désabusé. "Il faut vraiment que j'arrive à me sécuriser techniquement car je ne peux  pas avoir deux rouges (avertissements) au 20e. Ca me fait cogiter et, après, je ne peux plus "jouer" devant. Parce que le physique, il est là", a regretté Diniz.

Mais le marcheur est reparti pour terminer en 3 h 45 min 18 sec,  à 7'22" du vainqueur irlandais. Aux Jeux de Londres-2012, Diniz avait terminé 8e après différentes péripéties (chute notamment), mais avait appris sa disqualification après l'arrivée, pour ravitaillement hors zone. "Je ne suis par croyant mais j'espère que ça va finir par payer. Mon heure,  je suis sûre qu'elle reviendra", a poursuivi le marcheur, qui défendra la saison prochaine son double titre continental (2006/2010) à Zürich.

Vidéo: Diniz au bout de ses forces 

Vidéo: Robert Effernan le plus fort

Gilles Gaillard