Tournoi de qualification olympique de handball : les quatre Bleus qui ont fait basculer le match face à la Croatie

Publié le , modifié le

Auteur·e : Jean-Baptiste Lautier
Yann Genty auteur d'une parade déterminante contre la Croatie, au TQO le 12 mars 2021
Yann Genty, le gardien de l'équipe de France, auteur d'une parade déterminante contre la Croatie, au TQO le 12 mars 2021 | DR

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après avoir été dominée en première période par la Croatie, l'équipe de France s'en est remise à ses individualités pour renverser la table. Auteur d'une superbe fin de match, le gardien Yann Genty a été l'un des grands artisans de la victoire, tout comme Kentin Mahé, Dika Mem ou encore Ludovic Fabregas.

• Yann Genty : le remplaçant de luxe

Le gardien des Bleus n’y est pas pour rien dans la remontée de ses coéquipiers qui a finalement permis aux Bleus de l’emporter. Suppléant de Vincent Gérard qui a débuté le match dans les cages de l’équipe de France, le joueur du PSG a fini par écœurer les Croates en deuxième période notamment sur un magnifique arrêt sur un tir à bout portant de Manuel Strkel en toute fin de rencontre. Avec six arrêts en seconde période, et un ratio de 38% d'arrêts au total, Yann Genty a donné de l’air à ses coéquipiers et leur à permis d’inverser la tendance.

Une prestation saluée par son entraîneur Guillaume Gille. “Il a été le dernier rempart décisif qui nous a permis de retrouver des couleurs en seconde période. Ça a été un moment charnière de ce match. Il nous a servi de rampe de lancement", a apprécié le coach tricolore après la rencontre.

• Kentin Mahé : la valeur sûre

Le demi-centre de l’équipe de France a une nouvelle fois prouvé qu’il était l’un des piliers de l’effectif de Guillaume Gille ce vendredi soir face à la Croatie. Comme au Mondial au mois de janvier, il a été un des moteurs de son équipe pour la remettre sur de bons rails. Dès son entrée en première période, le Parisien de naissance a été décisif et a permis aux Bleus de minimiser l’écart avant la pause. Il est ensuite venu suppléer avec succès un Hugo Descat, en difficulté, au jet de sept mètres face à un excellent Ivan Pesic dans les cages croates. Avec cinq buts au compteur, le joueur de Veszprém termine meilleur buteur de l’équipe de France, une quasi habitude désormais.

• Dika Mem : reçu 5/5

On avait laissé Dika Mem sur un championnat du monde en demi-teinte. Victime du manque d’inspiration de l’équipe de France en Égypte, il avait souvent dû se contraindre à tirer de loin avec malheureusement, un manque d’efficacité. Ce soir, le joueur de Barcelone a parfaitement réglé la mire, jouant juste, et a largement pesé sur l’attaque des Bleus. Parfois au contact avec la défense croate, parfois très aérien, le grand arrière-droit (1,94m ) s’est montré particulièrement précis en réussissant un 100% de réussite. Dika Mem a égalé Kentin Mahé en terminant meilleur buteur des Bleus avec cinq réalisations en cinq tentatives.

• Ludovic Fabregas : Sur tous les fronts

Ludovic Fabregas a aussi pesé sur la rencontre, devant comme derrière. Le Catalan a donné du sien en défense en réussissant à stopper à lui seul deux tentatives croates. Son excès de puissance lui a, malgré tout, coûté deux exclusions de deux minutes, qui ont fragilisé le collectif. Mais le joueur de Barcelone s’est ensuite bien rattrapé. Le pivot tricolore termine la rencontre avec un ratio parfait, inscrivant deux buts en deux tentatives. Il a notamment conclu, en fin de match, une belle contre-attaque entamée par un bel arrêt de Yann Genty et transformée par ses soins à l’autre bout du terrain dans le but laissé vide par les Croates.

à voir aussi Tournoi de qualification olympique de handball : les Bleus éteignent la Croatie et prennent une première option pour Tokyo Tournoi de qualification olympique de handball : les Bleus éteignent la Croatie et prennent une première option pour Tokyo