Nedim Remili lors d'un match de StarLigue contre le HBC Nantes
Nedim Remili lors d'un match de StarLigue contre le HBC Nantes. | Laurent Lairys / DPPI

StarLigue : Le PSG toujours invaincu après le choc face à Nantes

Publié le , modifié le

Au terme d’un match épique, Paris l’emporte sur le fil contre Nantes (30-29), à la Halle XXL de la Beaujoire. Le dernier choc de l’année 2018 a donc tenu toutes ses promesses. Des retournements de situation, il y en a eu beaucoup, mais c’est Mikkel Hansen qui a eu le dernier mot dans les dernières secondes de la rencontre pour donner la victoire à son équipe, après un gros suspense.

Le choc annoncé, en clôture de la 13e journée, a bien eu lieu. Dès le début, Nantes a réalisé une entame de match parfaite, menant et prenant le large (7-2, 9e). C'était sans compter le réveil des Parisiens. Il a eu lieu grâce à leur gardien Corrales en feu pour protéger sa cage, durant neuf minutes. Remili, auteur d’un 4/8 aux tirs a grandement participé au retour de Paris. Mené 11-9, le H est remonté peu à peu pour dominer au score à la mi-temps (14-13).

Au retour des vestiaires, les Parisiens ont fait la différence en attaque en jouant souvent à 7 contre 6, en se passant volontairement de gardien. Derrière le Danois Hansen (10 buts), c'est Nedim Remili (6 buts) et l'Allemand Uwe Gensheimer (7 buts dont 4 penalties) qui ont été les plus efficaces. Du côté nantais, l'Espagnol Valero Rivera a marqué sept fois (dont 4 sur penalties), Nicolas Claire et le Macédonien Kiril Lazarov six fois.

Paris marque les esprits

Dans un final haletant, Mikkel Hansen a refroidi le Hall XXL et ses 10.000 supporteurs d'un superbe coup de poignet à huit mètres. "Si on ne le gêne pas, il fait ce qu'il veut", a regretté le gardien Cyril Dumoulin.

Les Parisiens, toujours invaincus (12 victoires, 1 nul), virent avec trois points d'avance sur Nantes (11 victoires, 2 défaites) à la fin des matchs aller. Montpellier et Chambéry sont troisièmes à quatre points. La course au titre n'est bien sûr pas terminée, mais le quadruple tenant du titre a marqué les esprits en l'emportant coup sur coup sur le terrain de ses deux plus sérieux rivaux, le MHB et le "H".

France tv sport francetvsport