Samuel Honrubia
L'international français Samuel Honrubia lors de sa interpellation | AFP - PASCAL GUYOT

Soupçons de match truqué: le PSG écarte Honrubia et Bojinovic

Publié le , modifié le

Le Paris SG Handball a annoncé la mise à l'écart de Samuel Honrubia et Mladen Bojinovic pour ses deux prochains matches, au lendemain de la mise en examen des deux ex-Montpelliérains dans l'affaire des soupçons de match truqué. "Compte tenu de ce contexte exceptionnel, ces deux joueurs ne feront pas partie de l'équipe devant se déplacer à Saint Raphaël pour les deux prochains matchs de Championnat et de Coupe de la Ligue", indique le communiqué du club.

Après avoir observé le silence, le PSG Handball a parlé. Via un communiqué. Indirectement concerné par les affaires de paris qui ont créé un séisme à Montpellier, le club a mis de côté les deux anciens Montpellierains, Samuel Honrubia et Mladen Bojinovic, désormais Parisiens. "Compte tenu de ce contexte exceptionnel, ces deux joueurs ne feront pas partie de l'équipe devant se déplacer à Saint Raphaël pour les deux prochains matchs de Championnat et de Coupe de la Ligue", respectivement jeudi et dimanche, déclare le PSG dans un communiqué. "Dans l'intérêt de notre sport, le Paris Saint-Germain Handball souhaite que les instances officielles prennent rapidement les mesures que commande l'éthique sportive. Il se réserve toutefois le droit de prendre en temps utile et si cela s'avère nécessaire, toute décision de nature à préserver ses intérêts légitimes", ajoute le club dans sa première réaction sur l'affaire.

Le champion olympique Samuel Honrubia et l'international serbe Mladen Bojinovic, qui jouaient la saison dernière à Montpellier, ont été mis en examen mardi, comme cinq de leurs anciens partenaires et six autres personnes pour "escroquerie par manoeuvre frauduleuse" aux dépens de la Française des Jeux, "en l'espèce en étant en possession d'information selon laquelle des joueurs de l'équipe de handball de Montpellier s'étaient entendus préalablement pour modifier ou altérer le déroulement normal de la rencontre entre Cesson et Montpellier" du 12 mai. Ils sont soumis à un contrôle judiciaire, qui les empêche de rentrer en contact avec les autres personnes mises en cause, mais ne leur interdit pas de se voir tous les deux et donc de jouer avec le PSG.

Selon leurs avocats, Honrubia et Bojinovic ont reconnu avoir parié, ce qui les expose à une suspension de un à six matches par la Ligue nationale de handball (LNH) et à une sanction de leur club, car de telles pratiques sont interdites aux joueurs, mais ils démentent avoir truqué le match.