Soupçon de match truqué: la défense fait appel et porte plainte contre la PJ

Publié le , modifié le

La défense des cinq joueurs de Montpellier mis en examen pour "escroquerie" dans l'affaire des soupçons de match de handball truqué a interjeté appel sur les conditions du contrôle judiciaire qui équivaut à une mise au chômage, a-t-on appris de source judiciaire.

Par ailleurs, les avocats des frères Karabatic, Mes Jean-Robert Phung et Eric Dupond-Moretti, ont déposé une plainte contre la Police judiciaire pour "menace et acte d'intimidation commis envers un avocat en vue d'influencer son comportement", a indiqué cette source, confirmant une information du Midi Libre.

Concernant l'appel, il vise à permettre aux joueurs de rejouer en levant pour Nikola Karabatic, Luka Karabatic, Primoz Prost, Dragan Gajic et Issam Tej, l'interdiction d'entrer en contact avec tout au partie des co-mis en examen et des membres du club du MAHB" qui équivaut à une mise au chômage technique.

Cet appel sera audiencé "rapidement", le mardi 16 octobre ou, si le dossier n'est pas finalisé, le mardi 23 octobre, a fait fait savoir une source du parquet général, précisant que l'audience est prévue à huis clos sauf si les parties le demandent.

Gilles Gaillard