Nikola et Luka Karabatic
Luka et Nikola Karabatic à l'époque sous le maillot de Montpellier | AFP - FRANCK FIFE

Six matches de suspension pour Karabatic et ses comparses

Publié le , modifié le

La Ligue nationale de handball (LNH) a infligé mardi six matches de suspension ferme, soit la sanction maximale prévue, aux sept joueurs soupçonnés d'avoir parié sur la rencontre de première division du 12 mai 2012 entre Montpellier et Cesson-Sévigné, ce qu'interdit les règlements de la Ligue. Les sept joueurs en cause -parmi lesquels les frères Karabatic- évoluaient tous à cette époque à Montpellier.

Outre Nikola et Luka Karabatic, la sanction concerne Mladen Bojinovic, Dragan Gajic, Samuel Honrubia, Primoz Prost et Issam Tej "coupables d'avoir participé directement ou par personne interposée à des prises de paris sur le résultat du match", précise la LNH dans un communiqué. en conséquence de quoi, "la commission de discipline, estimant que des éléments objectifs, précis et concordants emportaient son intime conviction" a décidé "d'infliger à chacun des joueurs concernés la sanction de 6 dates de suspension fermes".

Elle précise qu'elle infligé la sanction maximale ""compte tenu de la gravité des faits reprochés, constituant un comportement non conforme aux principes et aux règles déontologiques applicables à la pratique du handball et portant ainsi une atteinte manifeste aux valeurs défendues par la Ligue Nationale de Handball".

Tous les joueurs sanctionnés ont la latitude de faire appel de cette suspension dans les cinq jours. Cette décision des instances sportives n'est qu'un volet de cette affaire. Les frères Karabatic et onze autres personnes restent parallèlement mis en examen pour "escroquerie" dans la même affaire de paris suspects.

Karabatic va faire appel

L'agent de Nikola Karabatic, Bhakti Ong, a annoncé mardi soir que son client fera appel de cette suspension, une décision qui "ne respecte pas le droit", estime-t-il. "Le rapport d'instruction dit qu'il n'y a aucune preuve que Nikola Karabatic ait parié directement ou indirectement. Mais là, la commission dit que si. Ce n'est pas sérieux". Dans l'immédiat, le joueur pourra débuter sous ses nouvelles couleurs aixoises, l'appel étant suspensif. 

Christian Grégoire