Allison Pineau Handball France 122010
Allison Pineau (France) | AFP - PHILIPPE LOPEZ

Seules les Bleues manquent à l’appel

Publié le , modifié le

Le monde du handball n’aime pas les révolutions. Rares sont les équipes à faillir à leur réputation et à leur rang. En reconstruction malgré son argent au dernier Mondial, la France est encore loin du carré frais Norvège, Hongrie, Suède, Allemagne. Les trois premières ont assuré mercredi leurs places au tour principal de l'Euro dames en remportant leurs deuxièmes victoires en deux matches. L’Allemagne y est presque après avoir battu les Pays-Bas.

Devant son public, la Norvège se trace une nouvelle route dorée. Comme attendu, les triples championnes d'Europe et championnes olympiques en titre ont validé leur billet en deux matches. Après avoir pulvérisé les vice-championnes du monde françaises mardi (33-22), elles n'ont laissé aucune chance aux Slovènes qui ont souffert face à la pivot Heidi Loke (7 buts). A la mi-temps, les partenaires d'Ana Gros n'avaient inscrit que six buts (19-6) ! Très batailleuses, ces dernières disputeront le dernier ticket pour le tour principal vendredi face à la France, qui jouera également sa place après s'être inclinées face aux Hongroises, également qualifiées.

Grandes rivales de la Norvège pour le titre, les Suédoises ont elles fait main basse sur le groupe C. Face à des Ukrainiennes méconnaissables par rapport à leur premier succès face aux Allemandes, les Scandinaves ont donné la leçon 33-25. Elles ont pu compter sur un duo de choc, Linnea Torstenson (7 buts) et Anika Wiel Freden (6 buts), dans une deuxième mi-temps à sens unique. Les deux autres billets seront à distribuer entre l’Allemagne, l’Ukraine et les Pays-Bas. Cueillies à froid par les Ukrainiennes en ouverture, les Allemandes ont redressé la barre dans le 2e match en dominant, certes péniblement les Néerlandaises 30-27. Un sauvetage réussi dans les vingt dernières minutes (23-23) grâce à Anna Loerper (7 buts) et Sabrina Richter (7 buts). Pour elle, tout se jouera vendredi contre les Ukrainiennes. Comme la France face à la Slovénie.

Jeudi,  le Monténégro s'est qualifié pour le tour principal, pour sa première participation à une compétition internationale majeure, après sa victoire (26-23) sur l'Islande.
Les handballeuses des Balkans ont confirmé leur victoire (24-22) sur les triples championnes du monde en titre russes mardi. En l'absence de plusieurs joueuses comme sa maître à jouer, l'arrière Bojana Popovic, et la demi-centre Ana Radovic, elles ont pu compter sur leurs ailières pour faire la course en tête du début à la fin de la rencontre. La Russie a aussi fait un grand pas en dominant la Croatie (30-24).
Dans le groupe A, la Serbie battue par l'Espagne (26-23) est en situation critique, au contraire des Danoises, victorieuses de la Roumanie (25-2é) et déjà qualifiées.

Groupe A

Roumanie - Danemark 22-25
Serbie - Espagne

Groupe B

Islande - Monténégro  23 - 26
Russie - Croatie  30 - 24