Procès des paris suspects : un réquisitoire modéré

Après les auditions des prévenus et témoins la semaine passée à Montpellier, le procureur de la République a requis une peine de trois mois avec sursis et 30.000 euros d'amende contre Nikola Karabatic. Le handballeur international français est suspecté d'escroquerie ou de complicité d'escroquerie, pour avoir placé des paris suspects lors d'un match de championnat de France entre Cesson et Montpellier disputé en mai 2012. Retour sur cette journée de lundi avec Thierry Vildary, envoyé spécial à Montpellier (Tout le Sport du 22/06/15)

Publié le , modifié le