Paris suspects: Cesson retire sa plainte

Publié le , modifié le

Cesson a retiré sa plainte dans la procédure sur les soupçons de match truqué entre le club d'Ille-et-Vilaine et Montpellier, en mai 2012, dossier dans lequel 16 personnes sont mises en examen, dont le gardien Mickaël Robin, nouvelle recrue de Cesson, a-t-on appris auprès du club. "Nous avons retiré notre plainte, compte tenu du contexte sportif", a déclaré à l'AFP le président du club, Stéphane Clémenceau, confirmant une information de Ouest-France.

"Nous avons fait le choix sportif d'engager Mickaël Robin", ancien gardien de Montpellier, a expliqué M. Clémenceau. Il fallait qu'on soit en phase avec le dossier judiciaire. Comme Mickaël Robin est mis en examen dans ce dossier, on a préféré retirer notre plainte", a-t-il dit. Le gardien de but évoluera à partir de la saison prochaine à Cesson-Rennes. Mickaël Robin a résilié le contrat qui le liait à Montpellier et s'est engagé pour quatre mois avec Barcelone.

Comme 15 autres personnes, Mickaël Robin a été mis en examen dans le  dossier des paris suspects lors du match entre Cesson et Montpellier, en mai 2012. Quelque 88.000 euros avaient été pariés sur le score à la mi-temps (15-12 en faveur de Cesson). Dans cette affaire, 8 joueurs qui évoluaient alors à Montpellier sont poursuivis. Après l'annulation, par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Montpellier, fin novembre, du rapport de l'expert sur le comportement des joueurs montpelliérains, l'avocat de Robin a indiqué qu'il allait déposer un recours en annulation de la mise en examen de son client. Samedi soir, en championnat, les deux clubs de Cesson-Rennes et de Montpellier seront opposés dans la salle des Bretons.

AFP