Montpellier
Issam Tej. | BORIS HORVAT / AFP

Montpellier va envoyer son équipe B

Publié le , modifié le

Sanctionné par la Commission nationale d'aide au contrôle de gestion, qui a refusé d'homologuer les contrats de quatre de ses joueurs, le club de Montpellier a décidé d'envoyer une équipe réserve disputer le Trophée des champions en fin de semaine en Tunisie.

"Suite à des différends sur la lecture de certains éléments comptables  entre la CNACG, la Ligue nationale de handball et le Montpellier handball club,  la CNACG a décidé de différer la validation de quatre contrats professionnels à  48h de la première compétition officielle de la saison, le Trophée des  Champions", explique le club héraultais dans un communiqué.

Ainsi, le gendarme financier de la LNH a refusé d'homologuer les contrats  de Diego Simonet, Wissem Hmam, Arnaud Siffert et Antoine Gutfreund. Eliminé en barrage de la Ligue des champions, le MAHB, au centre la saison  dernière d'une affaire de soupçons de paris truqués, subit donc un 2e coup dur  avant le Trophée des champions qui réunit le champion de France, son dauphin,  le vainqueur de la Coupe de France et le vainqueur de la Coupe de la Ligue, à  savoir outre Montpellier, le PSG Handball, Dunkerque et Chambéry. 

Pour le MAHB, cette décision "injuste, brutale et tardive ne permet pas à  l'équipe d'aborder sereinement et sérieusement cette compétition à laquelle  elle est très attachée. De plus, cette décision est profondément injuste pour  les joueurs concernés et pour le public."

En réaction, le club montpelliérain a pris la décision "de laisser le  groupe professionnel se préparer sereinement à Montpellier pour la première  journée de Championnat de France (qui aura lieu contre Aix vendredi prochain,  NDLR) et d'envoyer, au Trophée des Champions, l'équipe réserve".

AFP