Montpellier sera partie civile

Publié le , modifié le

Le président de Montpellier Agglomération Handball (MAHB), Rémy Lévy, a indiqué que le club allait se constituer partie civile dans l'enquête sur des soupçons de match truqué, soulignant que tous les joueurs savent qu'il leur est interdit de participer à des paris.

 "Devant le grave préjudice qui lui est occasionné, ainsi qu'à l'ensemble de  ses salariés, partenaires, bénévoles et supporters, le MAHB va prochainement se  constituer partie civile dans le cadre de l'information ouverte ou à ouvrir"  dans cette affaire, a-t-il indiqué dans un communiqué.