Karabatic (Montpellier) tente de passer entre Bicanic et Gille (Chambéry)
Karabatic (Montpellier) tente de passer entre Bicanic et Gille (Chambéry) | PASCAL GUYOT / AFP

Montpellier s'en sort in extremis contre Chambéry

Publié le , modifié le

Montpellier s'est imposé de très peu contre son dauphin Chambéry (28-27) lors de la 17e journée de Division 1. Devant les 9 000 spectateurs de l'Arena, les Languedociens ont souffert pour venir à bout des Savoyards, accrocheurs et intelligents. Menés 25-24 à quelques minutes de la fin, les coéquipiers de Nikola Karabatic ont fait la différence sur le fil grâce notamment aux arrêts de Prost. Avec 8 points d'avance au classement, Montpellier se rapproche du sacre.

Montpellier et Chambéry ont offert un superbe spectacle ce jeudi soir avec le plus beau match de la saison en Division 1. Les hommes de Patrice Canayer ont su faire pencher la balance de leur côté d'extrême justesse (28-27), le gardien Slovène Prost sauvant les siens à de nombreuses reprises (22 arrêts sans compter le dernier tir sur le poteau, la chance qui accompagne les grands gardiens).. 

13 pertes de balle pour les locaux !

Les joueurs de Philippe Gardent, menés 3-0 d'entrée puis 5-1, sont revenus rapidement dans la rencontre (10 buts sur 19 tentatives pour l'omniprésent Basic) et ont même cru pouvoir s'imposer lorsqu'ils ont pris les commandes au score à six minutes de la fin (24-25). Mais malgré les pertes de balle (13 au total), force est resté au leader (6/9 pour Gajic et Kacticnik, mais seulement 3/9 pour Karabatic, assez nerveux) qui met son dauphin à huit longueurs après cette 38e victoire consécutive en championnat (aucune défaite depuis le 3 novembre 2010). De bon augure avant le huitième de finale contre l'ogre barcelonais en Ligue des champions.

Pour Chambéry, déjà battu l'aller (31-34), et qui a lutté avec un courage énorme, en dépit de l'absence de deux de ses joueurs majeurs, les arrières Xavier Barachet, opéré d'un ménisque, et Bertrand Roiné (ischio-jambiers), le verdict est du à accepter. Eliminés de la Ligue des champions et de la Coupe de France la semaine passée, les Savoyards vont tenter de conserver cette 2e place très importante pour l'avenir immédiat du club qui attend avec impatience la saison prochaine avec les retours attendus des frères Gille, Guillaume et Bertrand, de retour d'Hambourg.