Nikola Karabatic au milieu de ses coéquipiers de Montpellier
Nikola Karabatic au milieu de ses coéquipiers de Montpellier | AFP - CARMEN JASPERSENGERMANY OUT

Montpellier handballant

Publié le , modifié le

Montpellier s'est tranquillement imposé ce dimanche dans sa salle face aux Slovaques de Presov (40-25) lors de la 9e journée de Ligue des champions, et attend désormais les Hongrois de Veszprem, le 6 mars, avec la 1re place du groupe B en vue. Les Languedociens n'ont jamais tremblé.

Vainqueur samedi de Kolding (34-29), Veszprem, actuel leader, possède une victoire d'avance sur les Héraultais, battus à l'aller en Hongrie (27-26). Il faudra donc aux hommes de Patrice Canayer s'imposer de plus d'un but dimanche prochain dans leur salle pour prendre la tête, et s'assurer ainsi d'un adversaire plus faible et d'un 8e de finale retour à domicile.
Dimanche, ils ont comme prévu facilement pris l'ascendant sur la lanterne rouge du groupe, qui a enregistré une 8e défaite dans l'épreuve. Les Montpelliérains ont fait la course en tête de bout en bout, se rendant coupable toutefois de relâchement quand ils voyaient leur avantage de 6-1 (10e) fondre à 7-6 (13e).

Malgré un gardien Jakub Krupa en forme et de jolis mouvements offensifs, les Slovaques prenaient ensuite l'eau sous la puissance de feu de William Accambray et Mladen Bojinovic. Les Montpelliérains atteignaient finalement la pause à 19-11, malgré une période de double infériorité numérique. Au retour des vestiaires, ils accéléraient et deux jolis lobs de suite de Nikola Karabatic et Samuel Honrubia creusaient l'écart à 25-14 (40e). Canayer faisait alors tourner son effectif, permettant par exemple au jeune Maxime Arvin-Berod (19 ans) de gagner un peu de temps de jeu dans le grand bain européen.

Chambéry humilié

Chambéry a reçu une correction dimanche à Barcelone (38-23), lors de la 9e journée de la Ligue des champions, et devra prendre des points face à Rhein Neckar Löwen samedi prochain pour espérer voir les 8e de finale. Lancé dans une bataille à distance avec Kielce et Celje pour la 4e place qualificative, Chambéry pourrait se contenter d'un match nul le week-end prochain, mais une victoire serait fortement conseillée. Les Polonais recevront Kiel et les Slovènes se déplaceront en Catalogne, et les deux seront aussi en quête d'exploit pour décrocher leur ticket.

Vainqueurs à l'aller au Phare de Catalans (27-26) finalistes malheureux de la dernière édition, les Savoyards pouvaient croire à un nouvelle performance dimanche. D'autant qu'ils restaient sur un match encourageant devant Kiel, le tenant du titre, en ne s'inclinant que 28-26. Cependant, les hommes de Philippe Gardent n'ont pas fait illusion, encaissant le premier but d'un Victor Tomas déchaîné en trois secondes. Sans rythme ni solutions, ils se retrouvaient vite menés 6-0 (5e), et il fallait attendre la 6e minute pour voir Guillaume Saurina ouvrir les compteurs. Les Barcelonais, redoutables d'efficacité, notamment sur l'aile droite, déroulaient (11-2, 12e). Ils pouvaient en plus compter sur un gardien, Danijel Saric, en pleine forme, sur lequel butaient un Xavier Barachet sans relief et un Edin Basic bien terne. Accusant 13 buts de retard à la pause (20-7), les Savoyards n'ont jamais pu réduire l'écart en seconde période, subissant les contre-attaques catalanes, notamment les raids d'Albert Rocas.