Nikola Karabatic au milieu de ses coéquipiers de Montpellier
Nikola Karabatic au milieu de ses coéquipiers de Montpellier | AFP - CARMEN JASPERSENGERMANY OUT

Montpellier en route pour le Final Four

Publié le , modifié le

Le champion de France en titre s'est imposé 29 à 27 (mi-temps: 9-12) dans la salle des Rhein-Neckar Löwen en quart de finale aller de la Ligue des champions, un exploit qui lui permet d'entrevoir le Final Four. Les Montpelliérains, éliminés à ce stade de la compétition en 2010, tenteront de confirmer cet avantage lors du match retour le 30 avril en France. Ils sont les premiers à s'imposer dans la SAP Arena cette saison, toutes compétitions confondues.

Les joueurs de Patrice Canayer ont fait la course en tête pendant les vingt premières minutes, mais n'ont jamais compté plus de deux buts d'avance (6-4, 13e). Ils ont connu une période de flottement en fin de première mi-temps, concédant un 4-0 alors qu'ils étaient en supériorité numérique et qu'ils butaient à trois reprises sur l'excellent gardien des "Lions", Slawomir Szmal. En début de seconde période, Rhein-Neckar, 3e du Championnat d'Allemagne, prenait le large pour mener 14-9, puis 16-11, mais deux contres de Vid Kavticnik relançaient les Héraultais qui, emmenés par Nikola Karabatic, revenaient progressivement pour égaliser à 18-18 (40e).

Montpellier profitait d'une double infériorité numérique et de la fébrilité allemandes pour repasser en tête d'un but (22-21, 46e), de deux (24-22, 49e) et même de trois par Karabatic (25-22, 50e). Trop agressif à l'image de Roggisch, pénalisé à trois reprises, Rhein-Neckar perdait le contrôle du match avec un retard de quatre buts (29-25, 56e). Les Allemands revenaient à 29-27 à une minute du coup de sifflet final, mais Montpellier avait assuré l'essentiel avec une victoire qui peut lui faire espérer atteindre le Final Four fin mai à Cologne.

Réactions

William Accambray (Montpellier): "La défense a été la clef ce soir. On a aucun regret à avoir, vu l'effectif qu'on a en ce moment et vu ce qu'on produit en Championnat, venir gagner ici, c'est un exploit. Ce n'était pas facile, la défense a été excellente avec de très bonnes montées de balle. Si on est capable de gagner ici sans jouer extraordinairement bien, on peut encore faire de belles choses, surtout si on récupère nos blessés. Ce n'est pas parce qu'on a gagné ici que le retour sera plus simple. On a montré beaucoup d'envie et de détermination, c'est ce qui nous manquait sur les derniers matches et on l'a retrouvé ce soir pour réussir cet exploit".

Michael Guigou (Montpellier): "On a été plus efficace en attaque que ces derniers temps, c'est la grande différence. On avait peur de prendre une +branlée+ ce soir, nos dernières performances pouvaient le faire craindre. On était correct sans plus ces derniers temps. C'est encore trop tôt pour parler de match-référence, cela le sera si on se qualifie. On n'est pas euphorique, on sait que ce n'est que la première mi-temps".

Résultats des quarts de finale aller

 Jeudi
 Flensburg (GER) - Ciudad Real (ESP)   24 - 38

Samedi
Hambourg (GER) - Chekhov (RUS)  38 - 24

. Dimanche
Rhein-Neckar Löwen (GER) - Montpellier (FRA)  27 - 29
 Barcelone (ESP) - Kiel (GER)   27 - 25

AFP