Cyril Dumoulin gardien de Chambéry
Cyril Dumoulin (dans les buts) et Chambéry reprennent goût à la victoire | MaxPPP - Le Dauphiné - Thierry Guillot

Montpellier dans le dernier carré de la Coupe de France

Publié le , modifié le

Montpellier entretient l'espoir de ne pas connaître sa première saison blanche depuis 1997 en se qualifiant pour les demi-finales de la Coupe de France jeudi à Chambéry (29-25).

Chambéry terminera donc la saison 2012-2013 bredouille. Les dernières journées de championnat n'auront que pour seul enjeu d'aller chercher une qualification européenne. Pour les Montpelliérains, distancés en Championnat à sept points du PSG, la saison peut encore être sauvée. Montpellier, avec une défense apathique, a pourtant souffert en première période face au duo Bicanic-Detrez et aux tirs du Bosnien Marko  Panic (6 buts). Après avoir accusé cinq buts de retard (16-11, 27e), les Héraultais ont terminé la première période à trois buts (17-14)

Robin décisif pour Montpellier

Au retour des vestiaires, avec le puissant William Accambray (6 buts) à la  manoeuvre, ils ont infligé un sévère 7-1 en dix minutes à des Savoyards impuissants avant de se voir à nouveau menacés au score (23-22, 46e) pour offrir un final haletant, où la saison pouvait se jouer sur chaque tir. La défense retrouvée autour des Tunisiens Hmam et Tej et quelques arrêts décisifs du gardien montpelliérain Mickaël Robin, dont un sur un pénalty de Cédric Paty à une minute 30 secondes de la fin, ont fait pencher la balance en  faveur de Montpellier, qui peut encore rêver d'une douzième Coupe de France en  quatorze éditions.

Gilles Gaillard