Les joueurs de Montpellier heureux
Les joueurs de Montpellier heureux | FRANCK FIFE / AFP

Montpellier champion de France de handball pour la cinquième année consécutive

Publié le , modifié le

Les handballeurs de Montpellier sont assurés de conserver leur titre de champion de France. Ils le doivent à leur superbe parcours et à la victoire de Nantes contre le dauphin Chambéry ce mercredi soir. Un succès mérité (27-22) au terme d'un bon match de la part des Ligériens. Avec six points de retard sur Montpellier, seulement trois matches à disputer et une différence de buts particulière négative, les Savoyards ne peuvent plus revenir.

Avant même de rencontrer Dunkerque vendredi, le club héraultais peut fêter ce nouveau sacre et savourer une belle saison malgré les nombreuses blessures qui ont empêché le club de briller sur la scène continentale.

14e sacre national

Avec ce nouveau titre de champion de France, le MAHB réalise un quadruplé encore jamais réalisé sur la scène nationale après avoir remporté cette saison le Trophée des champions, la Coupe de la Ligue et la Coupe de France. C'est le 14e titre de champion de France pour les joueurs de Patrice Canayer qui avaient déjà réussi la passe de cinq entre 2002 et 2006. Il enrichit une collection unique puisque, depuis l'arrivée de Canayer en 1994, le club a remporté un total de 36 trophées, dont une Ligue des champions en 2003.

En attendant ses trois derniers matches, Montpellier, qui fêtera le titre avec ses supporters vendredi au Palais des sports René-Bougnol, n'a perdu qu'un seul match cette saison sur le sol national, la semaine dernière à Nîmes. Pour le reste ce ne fut qu'un long cavalier seul, avec notamment deux belles victoires sur Chambéry et un seul accroc avec un match nul à Nantes.

Le revers à Nîmes avait provisoirement différé le sacre des coéquipiers de Nikola Karabatic, blessé sur cette fin de saison. Il n'ont finalement même pas eu à remettre un pied sur le terrain pour le décrocher, grâce aux Nantais qui ont complètement explosé un Chambéry méconnaissable en début de match. Il s'agit pour les Savoyards d'une très mauvaise opération dans l'optique de la deuxième place, qualificative pour la Ligue des champions, puisque Saint-Raphaël peut revenir à un point avec un succès sur Ivry vendredi. 

Ambitieux pour la saison prochaine

Montpellier a, pour sa part, déjà commencé depuis belle lurette à préparer sa future campagne européene où il s'agira de rebondir après une élimination dès les 8e de finale cette saison sur une défaite de seize buts à Barcelone. Pour se donner les moyens de retrouver le dernier carré, Patrice Canayer devrait conserver la majorité de ses cadres (Karabatic, Guigou, Gajic, Accambray, Tej, Kavticnik).

Et a déjà recruté trois arrières internationaux, le Français Nyokas, le Norvégien Mamelund et le Croate Metlicic, alors qu'on attend encore la venue d'un demi-centre pour soulager Nikola Karabatic. Avec une telle force de frappe, le MAHB sera également favori pour un sixième titre de champion d'affilée, un exploit inédit. Même si des équipes comme Chambéry, avec le retour des frères Gille, et Saint-Raphaël comptent plus que jamais s'immiscer dans la lutte.