Olivier Krumbholz
Olivier Krumbholz | AFP

Mondial de handball : Olivier Krumbholz retient Méline Nocandy et Catherine Gabriel

Publié le , modifié le

On connaît la liste des 16 joueuses retenues par Olivier Krumbholz pour disputer le mondial féminin au Japon avec l’équipe de France. Méline Nocandy disputera sa première compétition internationale avec les Bleues tandis que Gnonsiane Niombla, Pauletta Foppa, Tamara Horacek et Roxanne Frank ont été laissées de côté mais le sélectionneur dispose de trois changements possibles durant le Mondial (30 novembre – 15 décembre).

Le suspense a pris fin. Olivier Krumbholz a dévoilé ce jeudi la liste des 16 tricolores qui disputeront à partir de samedi le Mondial de handball au Japon. Pas d’énorme surprise si ce n’est la présence de la jeune joueuse des Dragonnes de Metz Méline Nocandy. Elle disputera à 21 ans sa toute première compétition internationale.

Dans les buts, une incertitude demeurait quant à l’identité de la doublure d’Amandine Leynaud. Et c’est finalement Catherine Gabriel (Nantes) qui a été privilégiée. Elle profite notamment de la blessure de Laura Glauser. Les leaders de l’équipe Alexandra Lacrabère et Allison Pineau sont évidemment présentes. Mais le sélectionneur a dû faire des choix. Après un Test Event parfaitement géré à Tokyo avec trois victoires en autant de match, Krumbholz a décidé de se passer de Gnonsiane Niombla, Pauletta Foppa, Tamara Horacek et Roxanne Frank, qui devront néanmoins se tenir prêtes à intégrer l’équipe en cours de compétition. Les Bleues disposent en effet de trois changements possibles. "Je ne crois pas que celles qui finiront la compétition seront celles qui la débuteront" avait d'ailleurs précisé le sélectionneur de 61 ans sur ce point. 

Un effectif bien garni

Une situation de réserviste pas forcément simple à vivre, mais à laquelle Gnonsiane Niombla est habituée. Elle avait déjà intégré le groupe en cours de compétition lors du dernier Euro, remporté par la France. "Ce n’est plus des compétitions qui se préparent avec  16 joueuses, il y a des solutions de remplacement et on utilisera certainement ces solutions pour quelconques raisons que ce soit"  déclarait le sélectionneur le 7 novembre dernier avant de s'envoler pour le Japon, "Le handball Français a une grande richesse d’effectif et il serait dommageable de ne pas utiliser certaines joueuses dans une compétition où on joue du jour au lendemain et où il est compliqué d’être performant du premier au dernier jour".

A noter qu’en l’absence de Pauletta Foppa, les Bleues ne disposeront que de deux pivots pour débuter la compétition face à la Corée du Sud ce samedi. En marge du Test Event, Olivier Krumbholz  était également revenu sur les choix des gardiennes, qui devront se montrer complémentaires avec la répétition des matches : "Avec Amandine et Laura on dispose d’une paire très solide et l’absence de Laura est un coup dur. Sur ce poste là je ne vais pas condamner une joueuse de champ pour avoir trois gardiennes, le choix entre Roxanne et Cathy va donc être très important parce qu’elles seront appelées  à jouer un rôle important, décisif et essentiel car Amandine ne pourra porter la responsabilité de gardienne sur la totalité de la compétition toute seule". Dans le groupe A, la France jouera contre la Corée, le Danemark, l'Allemagne, le Brésil et l'Australie. 

francetv sport francetvsport

Championnat du Monde de Handball