Gnonsiane Niombla
Gnonsiane Niombla | AFP

Mondial de handball : Gnonsiane Niombla remplace Camille Ayglon-Saurina

Publié le , modifié le

Gnonsiane Niombla a été appelée par Olivier Krumbholz pour remplacer Camille Ayglon-Saurina dans le groupe de l'équipe de France de handball. Un choix tactique avant d'affronter l'Australie ce mardi (11h). Les Bleues sont toujours en quête d'une victoire dans le Mondial après deux rencontres.

"Maintenant les compétitions ne se gagnent plus à 16 mais à 20. Nous avons le droit à trois changements, on va utiliser les règles. La France dispose d'un vivier de talents tellement important que l'on aurait tort de s'en priver". Avant le début de la compétition, Olivier Krumbholz n'avait pas caché qu'il utiliserait ses changements autorisés en cours de compétition pour aller au bout. Mais utiliser une première cartouche après seulement deux rencontres cela n'était pas prévu dans les plans de départ. 

Car après les deux contre-performances en début de ce Mondial au Japon - défaite contre la Corée du Sud (27-29) samedi, avant de faire nul contre le Brésil (19-19) dimanche - le sélectionneur de l'équipe de France féminine a décidé de faire un choix fort pour intégrer Gnonsiane Niombla dans le groupe de 16 joueuses à la place de Camille Ayglon-Saurina, apparemment diminuée selon les mots du coach. Mais cette décision est aussi "un choix tactique" d'après le communiqué de la Fédération Française de handball qui précise que "Camille Ayglon-Saurina reste auprès du collectif et se tient prête à revenir à tout moment dans la compétition".

Ce changement intervient à quelques heures d'affronter l'Australie pour "relancer le groupe", comme expliquait la veille le sélectionneur au moment d'évoquer cet éventuellement changement.  Avec Gnonsiane Niombla, Olivier Krumbholz peut compter sur une joueuse d'expérience et qui est habituée à jouer ce rôle de joker en cours de compétition comme lors de l'Euro l'an dernier. La Tricolore arrive pour renforcer une base arrière défaillante en attaque, notamment sur les tirs de loin. 

à voir aussi Mondial de handball : "les joueuses sont au bord de la falaise" selon Olivier Krumbholz Mondial de handball : "les joueuses sont au bord de la falaise" selon Olivier Krumbholz

Championnat du Monde de Handball