Danemark

Mondial de hand : Le Danemark écrase la Norvège et devient champion du monde

Publié le , modifié le

Après avoir balayé les Bleus en demi-finale, les Danois n'ont fait qu'une bouchée des Norvégiens, totalement impuissants, en finale du Mondial ce dimanche (31-22). A Herning (Danemark), et dans une salle totalement acquise à leur cause, les coéquipiers de Mikkel Hansen ont vite pris l'ascendant. Ils deviennent ainsi pour la première fois champions du monde, après trois échecs en finale.

Net et sans bavure. Rien ne pouvait arrêter les Danois sur ce Mondial. N'ayant connu que la victoire avant d'aborder la finale, ce dimanche, le Danemark n'a pas tremblé pour prendre le meilleur sur la Norvège et devenir champion du monde. Le seul titre qui manquait au palmarès du pays. 

à voir aussi Mondial-2019 : Les Bleus s'arrachent pour le bronze Mondial-2019 : Les Bleus s'arrachent pour le bronze

A Herning (Danemark) et dans une salle chauffée à blanc, les locaux ont mis une dizaine de minutes à réellement entrer dans leur match (5-4, 9e). Puis la marée rouge a submergé la Norvège. Les Danois n'ont pas hésité à tuer tout suspense dès la première période. A la pause, ils comptaient déjà sept buts d'avance. Un écart maintenu jusqu'au terme du match. Car en phase de poules, les deux équipes s'étaient déjà affrontées. Le Danemark l'avait emporté (30-26), mais avait vu son adversaire réalisé un comeback en fin de match, alors que l'écart avait atteint les neuf buts. 

Mikkel Hansen en extraterrestre 

Alors en finale, les Danois n'ont jamais relâché la pression. Comme vendredi face à l'Equipe de France, l'attaque danoise a fait parler la poudre grâce à la puissance de sa base arrière. Les bras danois, capables de transpercer n'importe quelle défense, ont encore fait la différence. Mikkel Hansen en est l'exemple. Le joueur du PSG a encore brillé par sa capacité à dominer les défenses adverses. Il finit la rencontre avec sept réalisations, ce qui lui permet de terminer largement en tête du classement des buteurs (72 buts) et surtout d'être élu meilleur joueur du tournoi.

Outre sa force de frappe, le Danemark a fait déjouer la Norvège en montrant une agressivité défensive intense. Mis sous pression par les quelque 12 000 personnes présentes dans la salle et par la combativité danoise, les Norvégiens n'ont jamais su trouver les solutions. En témoignent les nombreux tirs à 9 mètres souvent pris par défaut et par dépit. Surtout que chaque manqué des Norvégiens était accompagné des cris de joie du public. Dans les cages, Niklas Landin, qui glanait beaucoup de récompenses individuelles entre 2013 et 2016, a écœuré les tentatives norvégiennes, qui sonnaient comme des barouds d'honneur. 

Directement qualifié au Jeux Olympiques 

La Norvège n'a donc pas réussi à élever son statut mondial. Défaits en finale du Mondial 2017, les Scandinaves conservent leur rang de vice-champions du monde face à des Danois en mode rouleau-compresseur. Comme lors de cette finale, le Danemark a donc roulé sur la compétition. Ce sacre mondial lui permet ainsi d'avoir déjà son billet pour les Jeux Olympiques de 2020, à Tokyo. Les équipes classées de la 2e à la 7e place, dont la France fait partie, obtiennent le droit de participer directement à des tournois de qualifications olympiques. 

à voir aussi Mondial-2019 : Revivez la finale Norvège - Danemark Mondial-2019 : Revivez la finale Norvège - Danemark

Championnat du Monde de Handball