Mondial de hand : Dika Mem, le jeune Français qui règne en Espagne

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Dorangeon
Dika Mem
Dika Mem lors du match face à l'Allemagne. | Odd ANDERSEN / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Première de son groupe à l'issue du tour préliminaire du Mondial, l'équipe de France débute ce samedi le tour principal face à l'Espagne (18h). Un pays où vit depuis 2016 le jeune arrière droit français Dika Mem. Joueur au FC Barcelone, l'homme de 21 ans est vite devenu indispensable au sein de l'équipe catalane, tout comme il le devient chez les Bleus. Pourtant sa route vers les sommets n'est pas des plus communes.

La vie de handballeur de Dika Mem relève d'un parcours détonnant. Il y a encore sept ans, inutile de lui parler de ce sport, qui lui était quasiment inconnu. "Je connaissais rien du handball avant que j'en fasse. Nikola Karabatic je le connaissais pas, Jackson Richardson, je le connaissais pas...", assure le Parisien né en 1997. Alors adolescent, Dika Mem avait l'esprit tourné vers le football et le basketball, ses deux frères Lens et Jordan Aboudou, étant devenus professionnels dans la balle orange. 

à voir aussi Mondial de hand :  Karabatic est lancé Mondial de hand : Karabatic est lancé

Mais à 14 ans, Dika Mem entre en contact une première fois avec le handball. Il accompagne un ami à une détection dans le Val d'Oise et se retrouve sur le devant de la scène. Les entraîneurs présents sont bluffés par les capacités du jeune homme, qui lui ne prend pas de réel plaisir dans ce sport. Toutefois, l'opportunité de représenter son département l'impressionne et il se laisse convaincre. Le début d'une ascension fulgurante.

Un an en pro et le Barça s'est activé

Âgé de 15 ans, Dika Mem intègre le Pôle espoir d'Eaubonne, et ce avec un an d'avance. Son talent l'amène vite vers les équipes de France jeunes où il devient champion d'Europe en 2014, puis champion du monde en 2015, date où il devient professionnel. Tremblay-en-France, club de D1, obtient les droits du très prometteur Dika Mem, à peine trois années après ses débuts dans le hand,

Passé à l'âge adulte, le fils d'un père camerounais et d'une mère réunionnaise fait étalage de ses qualités, notamment athlétiques (1m94), mais aussi techniques, bien qu'elles restent à polir. Doté d'appuis puissants et véloces, d'un bras gauche létal et d'une détente phénoménale, Dika Mem attire alors les grands d'Europe, seulement un an après ses débuts dans le monde professionnel. Et notamment Barcelone où venait se passer un certain Nikola Karabatic. 

"Il est devenu une pièce maîtresse de l'équipe de France"

En 2016, Dika Mem entre dans une nouvelle dimension au Barça, à seulement 19 ans et avec cinq saisons de handball dans les jambes. Impensable. Pourtant, le Français fait son trou, apprend et progresse. Cédric Sorhaindo, cadre expérimenté des Bleus et du Barça, est présent pour suivre l'évolution de celui qu'il appelle "son fils". Dika Mem, renversant de maturité, s'impose vite au poste d'arrière droit du club catalan, champion d'Espagne depuis 2011. Ses performances, qu'il considère dues au travail abattu à entrainement, lui ouvrent les portes de la grande cour des Bleus, avec qui il devient champion du monde en 2017. 

Aujourd'hui, Dika Mem occupe un rôle indiscutable à Barcelone, avec qu'il a été élu meilleur arrière droit de la Ligue des Champions 2018. Il le devient également en bleu. “Il apporte beaucoup à l’équipe de France et il en est devenu une pièce maitresse. Pour moi, il est presque un cadre", soutient Didier Dinart, sélectionneur français. Le longiligne joueur de 21 ans est la troisième arme offensive des Tricolores lors de ce Mondial (16 buts). Face à l'Espagne, ce samedi (18h), où jouent quatre de ses coéquipiers barcelonais, Dika Mem se saura surveiller. 


Place aux choses sérieuses pour les Bleus:

L'équipe de France débarque dans ce tour principal, à Cologne, avec trois points (victoire contre le Brésil et nul contre l'Allemagne). Troisièmes du groupe, les hommes de Didier Dinart ont la pression du résultat face à l'Espagne, championne d'Europe en titre. Une contre-performance mettrait en grand danger les Français, qui doivent accrocher une des deux premières places pour accéder aux demi-finales du Mondial. La France jouera ensuite l'Islande dimanche, et la Croatie mercredi.

Championnat du Monde de Handball