Mondial 2019 : Nikola Karabatic remplace Cédric Sorhaindo chez les Bleus

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Le leader de l'équipe de France, Nikola Karabatic
Nikola Karabatic, de retour chez les Bleus | AFP - CHARLY TRIBALLEAU

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Nikola Karabatic va remplacer Cédric Sorhaindo, blessé, en équipe de France pour disputer la suite du Mondial en Allemagne, a annoncé mercredi la Fédération française.

Karabatic, arrivé à Berlin samedi dernier après s'être remis plus vite que prévu d'une opération au pied droit, va faire son entrée dans la liste des seize en vue du match contre la Russie jeudi (20h30) pour sa 300e sélection. Il s'était jusqu'à présent seulement entraîné avec les Bleus. Sorhaindo, capitaine de l'équipe, s'est blessé mardi lors du match nul contre l'Allemagne (25-25) et souffre d'une lésion musculaire au mollet droit qui le tiendra éloigné des terrains pendant trois semaines.
 

à voir aussi Mondial 2019 : Battre les Russes et aborder sereinement la suite Mondial 2019 : Battre les Russes et aborder sereinement la suite

En intégrant le demi-centre du Paris SG, le sélectionneur Didier Dinart a choisi de ne pas faire un remplacement poste pour poste et de poursuivre le tournoi avec seulement deux pivots, Ludovic Fabregas et le cadet des Karabatic, Luka. Nikola Karabatic, est polyvalent dans les rôles de demi-centre et d'arrière gauche. "Comme nous en avions convenu, j'ai alerté aujourd'hui le club parisien. Il est apte à jouer et chacun connaît la qualité de Nikola et sa capacité à aider l'équipe", a déclaré l'entraîneur. 

Guigou nouveau capitaine

Le forfait de Sorhaindo entraîne la nomination d'un nouveau capitaine, l'ailier Michaël Guigou, le joueur le plus expérimenté de l'équipe à 36 ans. La France est déjà qualifiée pour le deuxième tour à Cologne.   "Michaël est tout à fait légitime pour porter le brassard. Il est respecté et il est toujours soucieux de la cohésion du groupe", a déclaré Dinart.

Quand Nikola Karabatic parlait de sa présence ou non au Mondial dans Stade 2

AFP

Championnat du Monde de Handball