Mondial 2019 : Les Bleus poursuivent leur sans-faute face à la Corée unifiée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
France - Corée
France - Corée | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L’équipe de France de handball a poursuivi son sans-faute, lundi, à Berlin, en s’imposant pour son troisième match du tour préliminaire des championnats du monde, face à la Corée unifiée (34-23). D’abord bousculés par des Coréens entreprenants, les hommes de Didier Dinart ont attendu la seconde période pour faire la différence et s’envoler vers un troisième succès en autant de rencontres. Ils joueront la première place de leur poule mardi, face aux Allemands, toujours invaincus et qui évolueront à domicile.

L’équipe de France assure l’essentiel. Vainqueurs de leurs deux premiers matches du mondial face au Brésil (24-22) et à la Serbie (32-21), les Bleus ont poursuivi sur leur lancée en venant à bout de la Corée, lundi soir, à Berlin. Timorés en première période, où ils ont été bousculés par les Coréens, les hommes de Didier Dinart s’en sont remis à un grand Cyril Dumoulin dans le second acte pour prendre les devants et s’imposer finalement assez largement (34-23). Un succès qui permet aux Bleus d’aborder le choc de demain face à l’Allemagne dans la peau de favoris, toujours invaincus.  

Sur le papier, rien ne laissait présager que l’équipe de Corée unifiée donnerait autant de fil à retordre aux Français, notamment en première période. Sans Nikola Karabatic, toujours préservé par le sélectionneur Didier Dinart, les coéquipiers de Valentin Porte ont mis 5 minutes à entrer dans le match avant d’inscrire les premiers points. Bien en jambes, les Bleus ont logiquement mené d’entrée, portant le score à (7-3) au quart d’heure de jeu. Avant de voir les Coréens revenir au score grâce à un immense Dongmyung Kim.

Merci Dumoulin

Avec un 6/6 en première période, Kim a maintenu son équipe en vie, obligeant les Bleus à multiplier les contre-attaques pour rester devants au tableau d’affichage (17-16, 30e). De façon assez surprenante, l’équipe de France a rejoint les vestiaires avec une toute petite avance (+1). Heureusement pour les hommes de Didier Dinart, Cyril Dumoulin a commencé son festival en seconde période. Le portier français a multiplié les parades décisives pour permettre aux Bleus d’enfin creuser l’écart. Timothey N’Guessan (4 buts), Nedim Remili (7 buts), et Mathieu Grébille (4 buts) se sont occupés du reste en attaque pour consolider l’avance des Bleus (28-20, 50e).

Kim, et Kang Ta ont bien tenté de porter la Corée avec quelques réalisations en seconde période mais l'écart état fait. Les Bleus s'imposent finalement (34-23) et profitent du faux pas de l'Allemagne face à la Russie (22-22) pour prendre la tête de la poule A avec 6 points. Il faudra tout de même obtenir un résultat face aux allemands pour conserver cette place et aborder le tour principal le plus sereinement possible. La rencontre de mardi pourrait aussi être celle du retour tant attendu pour le français Nikola Karabatic

Championnat du Monde de Handball