Mikkel Hansen Nadil Remili
Mikkel Hansen triomphe devant Nadil Remili | JOHN MACDOUGALL / AFP

Mondial 2019 : La France humiliée par le Danemark en demi-finale

Publié le , modifié le

Le Champion Olympique danois n'a fait qu'une bouchée du double champion du monde en titre. Dans la Barclaycard Arena de Hambourg, le Danemark n'a laissé aucune chance à l'équipe de France, en demi-finale du Championnat du monde (38-30). Transparents tout le long de la première période, les hommes de Didier Dinart ont été inefficaces et méconnaissables en défense. Incapables d'avoir un sursaut d’orgueil, les Bleus tenteront de décrocher une médaille de bronze dimanche (14h30) face à l'Allemagne.

Les Bleus se sont fait marcher dessus, pour ne pas dire écraser. Redoutables depuis le début du Mondial, Mikkel Hansen et les Danois n’ont pas eu le mal du pays, en se rendant chez le voisin allemand pour la première et seul fois de ce mondial. Champion Olympique en titre, le Danemark reviendra sur ses terres, dimanche à Herning, pour essayer de soulever son premier titre mondial, et seul trophée manquant à son palmarès, contre la Norvège. En face, les Bleus devront relever la tête après cette humiliation pour décrocher une médaille de bronze. C'est la première fois depuis 12 ans (Mondial 2007 déjà en Allemagne en demie et le  match pour troisième place) que la France perd deux matches d’affilée dans un grand tournoi.

Méconnaissable ! La défense tricolore, pourtant l’axe fort de cette équipe, a encaissé 21 buts en une mi-temps. Perforée par l'attaque danoise et le meilleur buteur de ce Monidal, Mikkel Hansen (auteur de 12 buts dans la rencontre), l'équipe de France n'a pas su mettre sa stratégie en place pour contrôler l'arrière gauche du Paris Saint-Germain. Un passage à vide au plus mauvais des moments pour une équipe qui n’avait jamais encaissé plus de 25 buts par matches depuis le début de la compétition, excepté la rencontre contre l’Espagne (victoire 33-30 des Bleus). Menés 15-21 à la pause, la messe était dite. Les Bleus n'ont pas trouvé la solution en deuxième mi-temps voyant même l'écart grimpé jusqu'à + 10 pour les Danois. 

1 arrêt en 30 minutes

Bougée, passive, la défense tricolore n’a jamais pu trouver la solution. Preuve de l’échec de l'arrière garde française, les gardiens, n’ont réussi qu’un seul arrêt en première période, celui-ci venant de Cyril Dumoulin … à la 28e minute. Vincent Gérard, pourtant ultra efficace depuis le début du Mondial, a connu l'enfer à Hambourg. Meilleur gardien du dernier Championnat du monde et de l'Euro l'an dernier, le portier français n'a pas stoppé un seul ballon face aux Scandinaves (0/16).

Incapables de profiter de sa supériorité numérique, les hommes de Didier Dinart se sont fait punir à chaque fois qu’un deux minutes leur était sifflé. Les Danois, profitant systématiquement du but vide Français, ont creusé l’écart et humilié des Bleus désabusés face aux deux buts inscrits par Niklas Landin, le gardien scandinave, en première période. 

"L'équipe de France n'a pas été la hauteur de l'événement"

En s'inclinant sévèrement, l'équipe de France connait un deuxième revers consécutif en demi-finale d'une grande compétition après l'échec contre l'Espagne à l'Euro l'an dernier. "On est frustrés, on est déçus, on se retrouve dans la même situation que l'an passé en perdant une demi finale. On a eu un tout petit peu de retard et ils ont pu trouver des tirs. On s'était appuyés jusqu'ici sur une bonne défense et on a perdu trop de balles." analysait à chaud Michaël Guigou

"L'équipe de France n'a pas été la hauteur de l'événement, c'était un jour sans, a témoigné le sélectionneur français à l'issue du match. On a été balayé face à une belle équipe du Danemark. L'idée, c'est de se reconstruire dans la nuit et de bien terminer la compétition." Avant de conclure en protégeant sa jeune génération en larme après le coup de sifflet finale : "Il ne faut pas les accabler, ce sont des jeunes garçons, de 20, 21 ans, il ne faut pas tout jeter quand même."

Championnat du Monde de Handball