L'équipe de France
L'équipe de France prête à bondir avec son entraîneur, Olivier Krumbholz | MAXPPP - FILIP SINGER

Mondial 2017 - Les Françaises de retour face à la dernière marche contre la Suède

Publié le , modifié le

Pour sa première présence en demi-finale d'une compétition planétaire, la Suède défie la France lors de la deuxième demi-finale des championnats du monde en Allemagne (20h45). Vice-championnes d'Europe 2010 et en bronze à l'Euro 2014, les Suédoises affrontent une formation habituée aux podiums. Vice-championnes olympiques en titre, en bronze à l'Euro 2016, les Françaises ont glâné 7 médailles internationales (JO, Mondial, Euro) depuis 2002.

La force de l'habitude. Depuis 20 ans, les handballeuses françaises ont atteint la finale d'une compétition majeure à cinq reprises. Dont 4 fois dans un championnat du monde (1999, 2003, 2009, 2011). Si l'équipe de France n'a été couronnée qu'une seule fois (championne du monde en 2003), elle a régulièrement occupé les accessits. La période la plus récente en atteste. Depuis qu'Olivier Krumbholz, le sélectionneur de toutes les conquêtes, est revenu aux commandes, à la veille des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016, la France truste les podiums: en argent à Rio (pour sa première médaille olympique), en bronze à l'Euro 2016. Dans ce Mondial en Allemagne, les Françaises veulent poursuivre leur marche triomphale. 

Face à elles, une équipe peu habituée aux honneurs. La Suède se trouve pour la première fois de son histoire en demi-finale d'un championnat du monde. Loin d'atteindre le niveau des hommes (quadruples champions olympiques, quadruples champions du monde quadruples champions d'Europe), les Suédoises ont remporté leur première médaille lors de l'Euro 2010 (argent) et leur deuxième à l'Euro 2014 (bronze). L'expérience de ces demi-finales penche clairement en faveur des Bleues. "La Suède n'a jamais été aussi forte", prévient néanmoins Olivier Krumbholz. Tombeuses des Danoises en quarts de finale, les filles de Henrik Signell s'appuient sur leur meneuse, Isabelle Gullden, pour poser un jeu très structuré où brille la gauchère Hanna Blomstrand. Le plus gros souci des Françaises pourrait résider dans la performance des gardiennes, Johanna Bundsen et Filippa Edehn. Car la France, à la défense extrêmement active et agressive, pâtit souvent d'une certaine inefficacité offensive. Et les deux ultimes remparts nordiques savent parfaitement se relayer sans que le niveau baisse. 

La méfiance est donc de mise pour franchir cette ultime obstacle avant la finale. En 17 matches, la France a battu la Suède à 13 reprises, pour 4 défaites dont deux dans les cinq derniers affrontements. Dans la période récente, la différence n'a pas été aussi énorme: deux buts d'avance aux JO de Rio, six en match amical en novembre 2016, et deux à l'Euro en décembre 2016. En évitant la partie de tableau avec les championnes du monde norvégiennes et les vice-championnes du monde néerlandaises, la France s'est évité un écueil. Elle n'est pas assurée d'atteindre le sommet pour autant.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Championnat du Monde de Handball