Ligue des champions de hand: les Messines brillent contre Rostov et filent en quarts

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Metz Rostov demi finale
La capitaine messine, Grace Zaadi , lors de la dernière demi-finale de C1 dans Messines, contre Rostov. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Portées par leur défense à toute épreuve, les handballeuses de Metz ont assuré leur place en quarts de finale de la Ligue des champions grâce à leur victoire (29-24) contre les Russes de Rostov, samedi lors du tour principal.

Les Messines, qui restaient sur deux matches sans victoire en Ligue des champions, ont remporté le combat physique face aux russes de Rostov, vices-championnes d'Europe en titre. Une performance d'autant plus notable qu'elle a eu lieu à l'extérieur, sur les rives du Don, dans l'ouest de la Russie. Metz prend seul la tête de son groupe et compte deux points d'avance sur ses adversaires du jour.

Une première place à valider

La qualification acquise, il reste toutefois un enjeu pour les Dragonnes lors des deux dernières journées: terminer parmi les deux premières équipes pour s'offrir un quart de finale retour à domicile, dans leurs imprenables Arènes où elles restent invaincues depuis plus de trois ans.

à voir aussi Le football grec au bord du gouffre, la menace d'un Grexit refait surface Le football grec au bord du gouffre, la menace d'un Grexit refait surface

Au coude-à-coude après une première période intense (11-11), les joueuses d'Emmanuel Mayonnade ont fait la différence après la pause. Et ce, malgré un gros coup dur en fin de première mi-temps avec l'exclusion de leur internationale Orlane Kanor. D'autant qu'elles étaient déjà privées de leur autre arrière gauche Xenia Smits, pas suffisamment remise de sa blessure pour disputer ce choc européen.

En face, les Russes ont été plombées par le manque de réussite d'Anna Vyakhireva, considérée comme la meilleure arrière droit du monde, cantonnée à 3 sur 12 au tir."C'est incroyable. Ça a été un match difficile", a réagi la Néerlandaise Martine Smeets au micro de l'EHF. "On était un peu nerveuses au début et on s'est compliqué la tâche, mais au final on a les deux points", s'est félicitée la championne du monde. Metz accueillera Bucarest pour son prochain match européen avant de se déplacer à Esbjerg dans deux semaines.

AFP