Jérôme Fernandez
Jérôme Fernandez | AFP

Les Tricolores renouent avec le succès

Publié le , modifié le

Défaite la veille par le Danemark (33-29), l'équipe de France masculine a remporté son premier succès lors de la deuxième journée de Golden League face à la Norvège (32-29). Encore trop brouillons lors de la première période, les hommes de Claude Onesta ont retrouvé de leur mordant en deuxième période, malgré des gardiens adverses efficaces.

Onesta avait choisi de faire tourner  son effectif, avec notamment la première sélection dans les buts tricolores du  jeune Wesley Pardin, à la place de Vincent Gérard le Dunkerquois, en seconde  période. Entrée en jeu à la 42e minute, le jeune gardien de but toulousain, 23 ans,  a aussitôt montré ses qualités avec une double parade impressionnante sur deux  tirs de près. Mal aidé par la défense française dans l'axe, il n'a cependant  pas confirmé par la suite, s'inclinant plusieurs fois face à la puissance de  Lie Hansen le Dunkerquois notamment. En l'absence de Thierry Omeyer, le double champion olympique (2008 et 2012)  et triple champion du monde (2001, 2009 et 2011), nommé en 2010 meilleur  gardien de tous les temps par la Fédération internationale, blessé à un coude,  l'équipe de France se cherche un gardien, au cas où "Titi" ne serait pas de  retour pour l'Euro-2014 au Danemark, du 12 au 26 janvier prochain.

Après la contre-performance de Cyril Dumoulin, le gardien de Chambéry, en  seconde période vendredi, avec 0 arrêt en 18 minutes, c'est Vincent Gérard qui  semble avoir marqué des points avec plusieurs arrêts décisifs en première  période, permettant ainsi à la France de compter longtemps 4 buts d'avance. Excepté Jérôme Fernandez, le capitaine tricolore, encore auteur de 7 buts  samedi, c'est Mathieu Grébille, l'arrière gauche de Montpellier, qui a fait  forte impression contre les Norvégiens, avec 3 magnifiques buts en fin de  seconde période, pour assurer le succès des Bleus. Dans le cadre de cette Golden League, un tournoi créé en 2012 à  l'initiative des Fédérations danoise, norvégienne et française, avec une étape  dans chacun des trois pays organisateurs, la France va encore rencontrer  dimanche la Croatie, médaillée de bronze de l'Euro-2012, des JO-2012 et du  Mondial-2013, toujours à Oslo. Le prochain défi des Bleus s'annonce redoutable face à la Croatie, dimanche. 

AFP