France Camille Ayglon tir Euro 2010
L'arrière française Camille Ayglon | AFP - Attila Kisbenedek

Les Françaises se sortent du piège turc

Publié le , modifié le

Pour son premier match de qualification à l'Euro-2012, l'équipe de France féminine a battu à Metz la Turquie (34-25) en creusant l'écart en toute fin de match. C'est un bon début de campagne pour les filles d'Olivier Krumbholz qui doivent se rendre en Lituanie ce week-end pour le deuxième match avant une longue pause pour permettre la tenue du championnat du monde, en fin d'année 2011, au Brésil.

Le score est assez large, mais les Françaises n'ont pas dominé de main de maître le match. Si le score final est conséquent, il est aussi un peu flatteur puisque les Bleues ont longtemps eu du mal dans un match heurté. Car si Signate et Ayglon ont mis les vice-championnes du monde sur de bons rails, elles ont connu plusieurs périodes de flottement face au talent de Yeliz Ozel, la star turque, qui leur a posé énormément de problèmes en défense. "Elle sera sous haute surveillance. Il nous faudra chercher à la neutraliser rapidement de façon efficace", avait annoncé le sélectionneur Olivier Krumbholz au sujet de la joueuse du club roumain de Valcea.

Ses joueuses n'y sont d'abord pas vraiment arrivées et la Turquie est restée collée à deux buts (20-18) grâce à un 7 sur 8 aux tirs d'Ozel. Ce n'est que lorsque les Bleues ont resserré la garde, avec notamment une Raphaëlle Tervel essentielle, qu'elles ont résolu l'équation du match. Elles se sont dès lors détachées autour de la 45e minute (26-20) pour finir en roue libre avec 7 buts de Blandine Dancette, meilleure réalisatrice bleue devant Alexandra Lacrabère (6 buts).

Si elles parviennent à enchaîner dimanche en Lituanie, ce qui est largement à leur portée, elles auront déjà fait une bonne partie du chemin vers l'Euro organisé en décembre 2012 aux Pays-Bas dans ce groupe qui comprend également la Macédoine et où il suffit de terminer dans les deux premiers.

Réaction

Olivier Krumbholz (sélectionneur de l'équipe de France): "La défense n'a pas été bonne ce soir. Heureusement que Raphaëlle Tervel nous a aidés sur ce domaine en seconde période! C'est elle qui nous fait du bien. Quant à l'attaque, on a pêché au niveau des tirs. Nous n'étions vraiment pas dans un bon jour. L'équipe a juste le mérite de bien s'accrocher jusqu'au bout et de terminer avec cet écart de 9 buts."

AFP