Les Experts maîtrisent la Norvège

Les Experts maîtrisent la Norvège

Publié le , modifié le

L'équipe de France de handball s'est défait facilement (35-29) de la Norvège, mardi à Toulouse en match de préparation à l'Euro-2012, mais devra travailler sur ses temps faibles au début des deux périodes, avant le début de la compétition lundi face à l'Espagne.

Avant de se rendre en Serbie, où les Tricolores défendront leur titre, le sélectionneur Claude Onesta a procédé à une large revue d'effectif qui, après une semaine de stage, peut expliquer certains trous d'air dans un match globalement maîtrisé.
"C'est normal après une semaine de physique, mais l'ensemble a été de qualité", a reconnu Didier Dinart après la rencontre.
Le sept de départ incluait notamment le héros local Jérôme Fernandez, ainsi que Luc Abalo et Arnaud Bingo aux ailes. L'inamovible Thierry Omeyer gardait les buts tricolores.
Il a fallu douze minutes aux hommes de Claude Onesta pour prendre la mesure de leur adversaire, pourtant parti sur les chapeaux de roue avec Erlend Mamelund et Boerge Lund en artilleurs.
Si le capitaine Jérôme Fernandez avait inscrit le premier but des Tricolores, ses équipiers avaient du mal à se défaire d'une défense resserrée. Ils ne perdaient pas le fil pour autant ne concédant qu'un déficit de deux buts au plus mal.
En maître de la défense, Daniel Dinart élevait une muraille et Luc Abalo, par un triplé en près d'une minute trente, permettait à l'équipe de France de prendre l'avantage (8-7, 12e).
Dès lors, les Experts faisaient cavalier seul. Fernandez retrouvait la puissance de ses tirs, Abalo (7 buts dans toute la partie) profitait de toutes les occasions et le novice Baptiste Butto se mettait au diapason.

Karabatic répond présent

Dans sa cage, Omeyer, surpris par les premières tentatives norvégiennes, se dressait devant Lund et ses équipiers.
L'écart ne cessait de croître et Claude Onesta faisait tourner en faisant entrer Daniel Narcisse, Guillaume Joli et William Accambray, peu en verve. Les Experts atteignaient cependant la pause avec un matelas de huit buts d'avance.
Ils se faisaient un peu peur au retour des vestiaire, face à des Norvégiens bien plus mordants, à l'image d'un Mamelund, efficace.
Avec une équipe renouvelée (Guigou, Guillaume Gille), les Experts perdaient quelques-uns de leurs duels et l'écart fondait à +3 (24-21, 42).
Un Karabatic retrouvé, avec des buts précieux à des moments-clé (7 au total), redonnait de l'ardeur aux siens. Bingo accélérait aussi (4 buts), marquant au passage des points en vue de la sélection finale pour la Serbie.
Les Experts disputeront face à ces mêmes Norvégiens leur deuxième et dernier match de préparation jeudi (21h00) au Palais omnisports de Paris-Bercy, la veille de l'annonce des 16 joueurs retenus par Onesta pour l'Euro en Serbie.
A l'Euro, Les champions du monde, olympique et d'Europe en titre seront plongés dans le grand bain d'entrée contre l'Espagne, une équipe qu'ils n'ont pas réussi à battre lors de leurs trois dernières confrontations qui se sont soldées par des matches nuls.

AFP