Jérôme Fernandez
Jérôme Fernandez | MARWAN NAAMANI / AFP

Les Experts fragilisés mais avec Fernandez en Golden League

Publié le , modifié le

L'équipe de France, orpheline notamment des frères Karabatic (blessés), misera sur une jeune garde et quelques cadres (Omeyer, Abalo, Guigou, Narcisse) lors de la Golden League, qui débute aujourd'hui contre le Danemark et se finit dimanche, à Oslo. Néanmoins, dans cette troupe, il y a "l'ancien" Jérôme Fernandez, rappelé sans entrain par le sélectionneur. A deux mois de l'Euro en Pologne, privé également, de Porte, d'Accambray, Grébille et Kevin Nyokas, Claude Onesta a réintégré l'ancien capitaine, sur qui il ne compte pas et qu'il a mis de côté dans la course aux Jeux Olympiques de Rio l'année prochaine.

Les forfaits de Nikola (coude) et Luka Karabatic (pouce) sont venus  s'ajouter à celui de Valentin Porte (poignet) et à ceux des blessés de longue  date Mathieu Grébille, William Accambray, Kevynn Nyokas, qui ne seront pas  remis à temps pour l'Euro. Le sélectionneur Claude Onesta a donc puisé dans les équipes nationales de  jeunes et a rappelé l'inusable Fernandez qui ne fait pourtant plus partie de  ses plans. "Si je suis performant et que le staff fait appel à moi, ce sera  toujours avec grand plaisir", se réjouit le meilleur marqueur de l'histoire des  Bleus (1456 buts), auteur à 38 ans d'un très bon début de saison avec Aix. Fernandez ne récupèrera pas pour autant le brassard de capitaine. "Il est  hors de question que Jérôme empêche les jeunes joueurs de jouer. Il n'est pas  là pour nous montrer qu'il est le meilleur du monde. Ça je m'en fous", assure Onesta. Fernandez sera là avant tout pour aider les nouveaux à s'intégrer. "C'est irresponsable de penser que l'on peut amener des jeunes joueurs sans  qu'ils soient encadrés ou rassurés," affirme le sélectionneur qui a convoqué  quatre néophytes dont deux au poste d'arrière gauche, celui de Fernandez, particulièrement touché par les forfaits.

Vidéo: Fernandez toujours à disposition

Omeyer, Narcisse, Guigou et Abalo pour cadres

Passé par les équipes nationales de jeunes, des cadets aux juniors, le Montpelliérain Baptiste Bonnefond (22 ans) honorera sa première sélection, tout  comme l'atypique et athlétique Olivier Nyokas, frère jumeau de Kévynn. "C'est une énorme surprise pour moi. Je ne m'y attendais pas du tout. A  l'âge de 29 ans, c'est très rare d'être appelé en équipe nationale," souligne ce fanatique de NBA. Tous deux seront en concurrence avec Timothey Nguessan, le plus aguerri à  ce poste (23 ans, 20 sélections) derrière Jérôme Fernandez. "Beaucoup de jeunes  arrivent. C'est fini pour moi de porter les ballons... Cela me vieillit un  peu", affirme le Chambérien qui veut "saisir (sa) chance".  Deux autres novices ont été convoqués: l'ailier droit parisien Benoit  Kounkoud (18 ans) et le pivot nantais Nicolas Tournat (21 ans), sacrés  champions du monde l'été dernier respectivement avec les U19 et U21. Et trois  autres handballeurs -- Nicolas Claire, Ludovic Fabregas, Adrien Dipanda --  comptent moins de cinq sélections. Même rajeunie, cette sélection de 18 joueurs a "de la gueule" comme le  souligne Fernandez, avec la présence d'"Experts" comme Michaël Guigou, Daniel  Narcisse, Luc Abalo et l'inoxydable Thierry Omeyer.

Suffisant pour avaler en "apéro" les vice-champions d'Europe danois de Mikkel Hansen dès aujourd'hui ?

Le groupe France en Gol​den League

Gardiens: Thierry Omeyer (39 ans, 322 sélections, PSG), Vincent Gérard (28  ans, 20 sél., Montpellier), Cyril Dumoulin (31 ans, 52 sél., Toulouse)
Arrières gauches: Baptiste Bonnefond (22 ans, 0 sél., Montpellier), Olivier  Nyokas (29 ans, 0 sél., Balingen-Weilstetten/GER, peut aussi évoluer sur l'aile  gauche), Timothey Nguessan (23 ans, 20 sél., Chambéry), Jérôme Fernandez (38  ans, 387 sél., Aix)
Arrières droits: Xavier Barachet (26 ans, 81 sél., PSG), Adrien Dipanda (27  ans, 2 sél., Saint-Raphaël)
Demi-centres: Kentin Mahé (24 ans, 36 sél., Flensbourg/GER, peut aussi  évoluer sur l'aile gauche), Daniel Narcisse (35 ans, 274 sél., PSG), Nicolas  Claire (28 ans, 4 sél., Nantes)
Ailiers gauches: Michaël Guigou (33 ans, 212 sél., Montpellier)
Ailiers droits: Luc Abalo (31 ans, 192 sél., PSG), Benoît Kounkoud (18 ans,  0 sél., PSG)
Pivots: Ludovic Fabregas (19 ans, 2 sél., Montpellier), Nicolas Tournat (21  ans, 0 sél., Nantes), Cédric Sorhaindo (31 ans, 144 sél., FC Barcelone/ESP)

AFP