Guillaume Joli, France
Guillaume Joli exulte | Tommy Ellingsen / NTB SCANPIX / AFP

Les Experts assurent leur présence à l'Euro 2014

Publié le , modifié le

Les handballeurs français ont assuré leur présence à l'Euro 2014 au Danemark du 12 au 26 janvier en battant la Norvège lors de leur quatrième match de qualification à Nancy (32-28). Les deux dernières rencontres des Bleus compteront pour du beurre.

Avec quatre succès en quatre matches les Bleus ont rempli leur contrat. Ils participeront à l'Euro 2014 du 12 au 26 janvier au Danemark et n'ont plus rien à craindre de leurs deux dernières rencontres pour les qualifications face à la Lituanie et la Turquie. Déjà vainqueur en Norvège mercredi (29-22) les Experts ont ferraillé pour venir à bout de leur dauphin dans le groupe 3 des éliminatoires. En difficulté dans le premier quart d'heure, les hommes de Claude Onesta ont peu à peu posé la main sur le match grâce aux vieux briscards Fernandez (5 buts) et Karabatic (6 buts), bien épaulés par le bondissant Luc Abalo (4 buts) précieux et adroit en contre-attaque. 

Largement devant à la pause (17-12), les double champions olympiques se sont fait  peur en voyant la Norvège égaliser à dix minutes de la fin (24-24). "Ca a été un peu bizarre. On avait le sentiment de maîtriser le match  et puis en quelques minutes on a mis en péril tout ce qu'on avait mis en place.  On s'est trop précipités. On doit être plus patients. J'aurais aimé tourner un  peu plus mais le match en a décidé autrement", a témoigné Onesta. 

Les anciens reprenaient alors le manche, imités par le meilleur buteur du match Kevynn Nyokas (7 réalisations). "Sans être prétentieux,  on savait qu'on allait y aller. La seule question c'était de savoir quand. On  voulait se qualifier dès ce soir pour avoir un mois de juin tranquille et plus  ouvert au niveau du planning, pour travailler et donner plus de choix à Claude  (Onesta) de faire son équipe", a confessé Nikola Karabatic à l'issue de la rencontre. Vincent Gérard dans les buts et Hugo Descat sur l'aile gauche ont connu leur première sélection à Nancy. L'opération reconstruction démarre bien pour les Tricolores.

Jerome Carrere