Les Bleues se mettent en confiance

Les Bleues se mettent en confiance

Publié le , modifié le

L'équipe de France dames, en pleine reconstruction, a bien entamé sa phase de préparation au prochain Euro en remportant sa première rencontre de la Golden League, jeudi au Danemark (22-19). C'était un premier test intéressant pour les Bleues, qui alignaient une équpe rajeunie et diminuée par plusieurs absences majeures. Un test probant pour ce premier rendez-vous face à des Danoises, médaillées de bronze au dernier Mondial, et qui jouaient devant leur public. Deux autres matches, qui leur permettront de s'étalonner encore davantage, attendent les Françaises dans cette épreuve, samedi face à la Norvège et dimanche opposées au Brésil.

Ces absences et leur relative inexpérience n'ont pas trop affecté les  Françaises, qui ont fait preuve de leurs habituelles qualités défensives et ont bien géré tactiquement les dernières minutes du match. Même si elles ont connu quelques déchets dans leurs attaques, échouant sur la gardienne adverse, elles ont su trouver des solutions pour déborder le bloc danoise, en donnant de la vitesse au ballon, et en mettant beaucoup d'engagement. Malgré quelques approximations dans le repli, la France s'est appuyée sur une défense impeccable sur jeu placé pour atteindre la pause avec seulement un  but de retard (9-10).

Encore un peu brouillonnes en attaque, les joueuses d'Alain Portes ont eu du mal à contenir la demi-centre danoise Kristina Kristiansen au retour sur le parquet (17-14, 44e). Mais un temps mort bienvenu leur a permis de retrouver leur calme. En écartant le jeu, elles ont trouvé de nouvelles solutions en attaque qui leur ont permis d'égaliser grâce à Gnonsiane Niombla (17-17, 47e). Le choix de prendre Kristiansen en stricte s'est ensuite révélé payant. Les Danoises ont passé les onze dernières minutes sans inscrire le moindre but,  Laurisa Landre (8 buts) scellant le score du match à 15 secondes de la fin.

Christian Grégoire